Cet article date de plus de 8 ans

Martine Aubry "choquée" par la présence de Salah Sultan et Tariq Ramadan à Lille pour la rencontre des musulmans du Nord

La maire de Lille ne se rendra pas demain samedi à la 7ème rencontre des musulmans du Nord. En cause : la présence notamment du président du Haut Conseil islamique d'Egypte qui selon, elle, appelle clairement au "Jihad" en Israël. Amar Lasfar, organisateur, se dit "choqué" par les propos de M.Aubry.
Tariq Ramadan et Salah Sultan.
Tariq Ramadan et Salah Sultan. © Joshua Sherurcij / Capture d'écran You tube
Dans le courrier adressé à Amar Lasfar, président de la Ligue islamique du Nord, organisateur de la 7ème rencontre des musulmans, la maire de Lille se dit « choquée » de voir parmi la liste des invités, Tariq Ramadan et le Sheik Salah Sultan, président du Haut Conseil islamique d'Egypte, membre du Conseil européen de la fatwa et de la recherche, ainsi que de l'Union internationale des savants musulmans.

"Renforcer leurs corps dans la préparation du Jihad"

Ce musulman aurait, selon la maire de Lille, "des prises de position (...) à l'inverse des valeurs que nous défendons, celles de notre République comme celles de notre ville. Je vous rappelle, à toutes fins utiles, quelques-uns des propos qui lui sont attribués, propos qui ne peuvent que nous heurter. Dans une interview (...), Salah Sultan a appelé les jeunes à pratiquer des sports de combat en vue de libérer la mosquée Al-Aqsa, à Jérusalem: "J'appelle les jeunes à pratiquer des sports, et à renforcer leurs corps dans la préparation du Jihad (...)."

Une phrase qui est pour Martine Aubry, "une incitation à la violence et porteuse de haine" . Elle conclut en écrivant : « dès lors, je ne participerai pas et la ville de Lille ne sera pas représentée par ses élus, à cette assemblée, où se retrouvent habituellement des femmes et des hommes de toutes tendances politiques. Nous ne pouvons en effet accepter la présence de certains dignitaires religieux ou de certaines personnalités, qui portent des messages contraires aux valeurs de la République et de notre ville, partagées par tous, et, bien évidemment, par les musulmans. »

"Appeler à pratiquer les arts martiaux ? Non ça ne me choque pas"


Contacté par téléphone, Amar Lasfar s'est dit à son tour "choqué" par ce courrier : "Selon Martine Aubry, Tariq Ramadan qui fait des conférences partout dans le monde est une personne indésirable. De même, que Salah Sultan, professeur de l'Université de Barhein. Le politique n'a pas à s'ingérer dans la religion. J'ai lu le courrier de Madame Aubry tout à l'heure à la mosquée lors du prêche. Tout le monde était choqué."

Que pense-t-il des propos cités dans son courrier par Martine Aubry ?  "On n'a pas à vérifier ce que chaque invité a dit avant ou après notre rencontre. Notre responsabilité est uniquement sur ce qui va se dire demain. Dans cette phrase, il s'adresse aux Palestiniens. C'est dans ce contexte qu'il le dit. Il ne va pas dire ça demain. S'il le dit, j'interviendrai. Jérusalem doit être libérée. Tous les musulmans du monde souhaitent que Jérusalem soit libérée. Où est le mal ? Appeler à pratiquer les arts martiaux ? Non ça ne me choque pas. C'est un sport olympique. On n'invite pas n'importe qui. Il y a des gens qui dépassent les bornes, lui non."
 
Amar Lasfar, recteur de la mosquée de Lille, dit pourtant avoir de très bonnes relations avec Martine Aubry. Cela risque peut-être de changer un peu après ce week-end...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion