Roubaix : « C’est un braquage gentil, on a l'habitude »

Nathalie, patronne du Café de la presse à Roubaix, braqué dimanche après-midi. / © France 3
Nathalie, patronne du Café de la presse à Roubaix, braqué dimanche après-midi. / © France 3

Alors que les violences se multiplient dans les rues de Roubaix, les commerçants de la ville témoignent.

Par Mickael Guiho

Dimanche après-midi, c’était au tour d’un bar-presse de se faire braquer. La patronne, encore sous le choc, a accepté de témoigner. Elle raconte comment les agresseurs lui ont assuré que c’était « un braquage gentil », qu’il suffisait qu’elle reste sagement enfermée dans les toilettes, le temps de fouiller son établissement.

Ce n’est pas un cas isolé. Tous les commerçants se disent concernés.

Braquage PMU Roubaix
Claire Chevalier et Alain Méry.

 

Sur le même sujet

Les + Lus