• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Orchestre National de Lille : programme de la nouvelle saison

© Philippe Huguen / AFP
© Philippe Huguen / AFP

L'Orchestre national de Lille (ONL), doté désormais d'une salle moderne, a présenté mardi un programme pour la saison 2013-2014 assez large pour à la fois fidéliser les abonnés et autres connaisseurs et lui gagner de nouveaux publics.

Par AFP

Ce sera après plus d'un an de travaux, la première saison complète avec ce nouvel auditorium du Nouveau Siècle, à l'acoustique jugée "exceptionnelle et l'une des meilleurs d'Europe" par le grand violoniste russe Vadim Repine, venu l'inaugurer en janvier, a confié à l'AFP le directeur de l'ONL, Jean-Claude Casadesus.

Parmi les plus de 90 concerts donnés à Lille et dans la région Nord/Pas-de-Calais de fin septembre à fin juin prochains, les grands classiques - Wagner, Beethoven, Richard Strauss, Brahms - auront une place de choix. Mais, illustrant sa volonté pédagogique affirmée en faveur d'une culture populaire, un espace tout aussi important sera donnée à des oeuvres moins connues ou moins souvent au répertoire des grandes formations.

Ainsi la 5e symphonie de Bruckner sera interprétée pour la première fois par l'ONL et l'enfant du pays, le compositeur Edouard Lalo (1823-1892), sera joué une douzaine de fois.

Deux compositeurs méconnus seront à l'honneur : l'allemand Friedrich Gernsheim (1839-1916), contemporain de Brahms et ami de Lalo et de Saint-Saens, et le Russe Vassili Kalinnikov, d'une génération intermédiaire entre celles de Tchaïkovski et de Prokoviev et mort prématurément à 34 ans en 1901.
 

Abonnements : deux nouvelles formules


Une création mondiale sera présentée le 19 octobre : le concerto pour clarinette d'Edith Canat de Chizy, une commande de l'ONL. Pour marquer l'ouverture des abonnements, Jean-Paul Casadesus a inauguré mardi deux nouvelles formules destinées à élargir son audience et à honorer sa vocation
éducative en donnant avec l'ONL au grand complet un concert court - environ 45 minutes - et à bas prix --de 5 à 8 euros.

Cela devrait permettre à un public différent d'entendre durant la pause déjeuner des morceaux choisis, tout en lui offrant la possibilité de se sustenter à prix modique sur place avant de reprendre le travail.
 

Concerts flash le midi


Quand ils sont organisés à l'heure du repas de midi, avec une programmation imposée, ces concerts - huit la saison prochaine - s'appelleront "flash". A d'autres horaires et parce que le public concerné aura été préalablement consulté sur ses préférences, il s'agira des "must du classique", au nombre de quatre.

L'ONL se produira quatre fois à l'étranger : en septembre à Beloeil, en Wallonie (sud de la Belgique), avec la jeune violoniste Ester Yoo, ainsi qu'à Almaty et Astana, au Kazakhstan, - encore une première - avec cette fois, à l'archet, la virtuose kazakhe Alena Baeva, et de nouveau en mars à Bruxelles.

Voir aussi : www.onlille.com

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus