Cet article date de plus de 8 ans

Iriez-vous au travail à vélo si c'était indemnisé ?

Le ministère de Transports planche actuellement sur un plan vélo et réfléchit notamment à une indemnité kilométrique versée par l'employeur aux salariés qui se rendraient au travail à vélo. Une bonne idée ?
Le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, doit lancer aujourd'hui un plan vélo. Les réflexions porteront sur 6 thèmes : le développement des liens entre le vélo et les transports en commun, la sécurisation des espaces pour cyclistes et piétons, le logement et les vélos,  le tourisme à vélo, la communication autour des bienfaits du vélo et l'incitation à l'usage du vélo pour aller au travail.

Des propositions concrètes sont attendues fin juin au sujet d'une indemnité kilométrique prise en charge par les employeurs, comme cela existe déjà pour les transports en commun… et en Belgique (de 0.22 € du kilomètre pour les salariés qui vont au travail à vélo).

Une étude de l'assureur allemand Allianz révèle que la voiture individuelle perd de son attractivité en raison des questions liées à l'environnement. La crise économique met également un frein à à l'expansion du marché automobile.
##fr3r_https_disabled##Les employeurs ne sont pas franchement enthousiastes d'après Jean-Eudes du Mesnil, secrétaire général de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises), cité le 23 mai par Le Figaro: "Nous avons actuellement d'autres préoccupations que l'usage de la bicyclette."

Et vous, seriez-vous prêt à prendre votre vélo pour venir travailler si vous étiez indemnisés ? La bicyclette est-elle un moyen de transport adapté à vos besoins ? Le principe de cette indemnité kilométrique versée par l'employeur est-il une bonne idée ?  

Nous poserons le débat ce soir dans "le +" du 19/20 de France 3 Nord Pas-de-Calais à 19h15. Nous attendons vos commentaires, vos questions et votre avis.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne