• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Calaire Chimie à Calais : liquidation, prolongation du redressement ou reprise ?

Les Calaire vont être fixés sur leur sort jeudi à 16h00 au tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer / © France TV
Les Calaire vont être fixés sur leur sort jeudi à 16h00 au tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer / © France TV

Le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer se prononce jeudi 25 juillet à 16h00 sur l'avenir de l'entreprise pharmaceutique de près de 200 salariés. Ces derniers demandent actuellement la prolongation du redressement judiciaire, pourquoi pas en vue d'un projet de Scop. 

Par EP

Mardi 23 juillet, une réunion pilotée par la Région (Bertrand Pericaud) et l'Etat (Denis Robin préfet du Pas-de-Calais) avait pour but de trouver les arguments nécessaires à ce que l'actionnaire de Calaire ne lâche pas ses salariés

Trois millions d'euros manquent pour poursuivre l'activité jusqu'à octobre, explique Yann Capet député de Calais qui appelle le propriétaire de Calaire Chimie, le groupe ICIG, à les injecter pour faire en sorte que les offres de reprises se développent. 

Actuellement, en effet, une seule offre de reprise a été formulée avec un projet complet (1). Deux autres, offres existent mais simplement sous la forme de lettres d'intention. Enfin, un projet de Scop (coopérative ouvrière) défendu par l'avocat des salariés Me Philippe Brun en est à son ébauche

Salariés comme représentants de l'Etat et de la Région en appelle donc à l'actionnaire pour mettre la main à la poche. 

Note

(1) Cette offre de reprise formulée par le groupe Axyntis prévoierait néanmoins selon Me Philippe Brun, cité par Nord Littoral, le rachat de Calaire Chimie pour 5 euros en licenciant 120 personnes. 

Sur le même sujet

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord

Les + Lus