Activités nautiques : le "stand up paddle" se développe sur la côte

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mickael Guiho

Il redevient à la mode. Mélange de surf et de canoë-kayak, accessible et idéal lorsque les vagues sont petites, ce sport inventé à Hawaï il y a un demi-siècle a tout pour séduire les plagistes, notamment à Dunkerque.

Grâce à une pagaie, le paddler peut trouver des sensations sans que les vagues ne soient hawaïennes. A l'approche d'une vague, il se propulse à bout de bras avant de prendre position plus à l'arrière de la planche, d'où il peut utiliser sa pagaie comme pivot pour tourner dans les vagues.

Avant d'en arriver là, le sens de l'équilibre est mis à l'épreuve et c'est déjà drôle. En stand up paddle, la planche pèse 20 kg et est plus grande qu'une planche de surf. Elle devrait donc être plus stable... même si lorsque l'on débute, on chute.

Cette activité est en plein développement en France. Depuis quatre ans, elle est proposée à Dunkerque par exemple, au même titre que la voile ou le kite-surf.



Plusieurs bases nautiques de la Côte d'Opale proposent aujourd'hui cette activité. A Dunkerque (et pour les enfants) donc, mais aussi à Wimereux par exemple.