Arras : le policier de la BAC jugé pour violences relaxé

Le tribunal correctionnel de Douai (Nord) a relaxé mardi le policier de la brigade anticriminalité (BAC) d'Arras jugé pour des "violences" lors d'une interpellation en juillet 2012.

La décision est conforme aux réquisitions du parquet qui avait fait part, lors de l'audience du 17 septembre, de ses "doutes" au sujet de qui avait porté le premier coup.

Le policier, appelé pour une rixe à proximité d'un établissement de nuit d'Arras dans la nuit du 6 au 7 juillet 2012, était soupçonné d'avoir porté des coups à
un étudiant éméché lors de son interpellation, puis à un autre jeune venu s'interposer.

Au tribunal, le policier âgé de 30 ans et l'étudiant ont admis tous deux avoir porté des coups, chacun accusant l'autre d'avoir frappé le premier. Une vidéo de caméra de surveillance montrant l'altercation, diffusée à l'audience, n'a pas permis d'établir de certitudes.

Aucune partie civile n'était présente mardi au rendu du délibéré.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice police
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter