Cet article date de plus de 7 ans

Une Christothèque à Cambrai : les cathos organisent leur première "teuf de Dieu"

Quelque deux cents jeunes sont attendus à Cambrai le samedi 19 octobre pour la première Christothèque - contraction de Christ et discothèque- organisée dans le Nord Pas-de-Calais. Cette soirée de musique électronique est gratuite et sans boisson alcoolisée.

La première Christothèque du Nord Pas-de-Calais aura lieu samedi soir à Cambrai - gratuite mais sans alcool
La première Christothèque du Nord Pas-de-Calais aura lieu samedi soir à Cambrai - gratuite mais sans alcool © Max PPP
Le diocèse de Cambrai organise le samedi 19 octobre la première Christothèque dans le Nord Pas-de-Calais
Contraction de Christ et discothèque, ce phénomène né au Brésil a pour but de capter les jeunes éloignés de l'Eglise.

L’idée est née lors d’une réunion de préparation réunissant des jeunes catholiques dans les paroisses de Cambrai. « On cherchait un événement jeune et original » a précisé le prêtre François Triquet à la Voix du Nord.
Au cours de cette Christothèque sera donc mixée de la musique électronique  chrétienne . « Ce n’est pas du grégorien remixé. Il y a beaucoup de groupes de rock chrétiens qui ont composé en France ou à l’étranger (comme les Lyonnais de Glorious, par exemple). Le DJ récupère ces musiques-là, mais également des chants religieux qu’il remastérise. Il en fait un son ; il change juste la rythmique du chant » précise le père Triquet.

Quelque deux cents jeunes sont attendus à la Christothèque : l’entrée est gratuite et il n’y aura aucune boisson alcoolisée.
Cette « teuf de Dieu » comme l'appelle DJ Padre Robert, se déclinera en plusieurs temps : des temps de prières, de discussion avant de danser.

Le programme
14h00 : Louange, formation à l'évangélisation avec le Père Robert, envoi en mission.
15h00 - 17h00 : Mission dans les rues de Cambrai (distribution de flyers pour la christothèque).
19h00 : Messe en l'église St Jean de Cambrai.
20h30 - minuit : Christothèque à la Maison de quartier Amérique, rue de la Fayette, à Cambrai. Entrée gratuite ; Bar sans alcool et restauration sur place (payants)

« Les gens ont parfois des clichés, regrette l’abbé. Ils pensent : L’Église, c’est pour les personnes âgées ou C’est triste, ennuyeux , etc. Nous, notre désir est de montrer une Église joyeuse, qui se retrouve pour faire la fête, danser, chanter, s’amuser et prier. C’est le message le plus important. Le pape François n’arrête pas de le dire depuis qu’il est arrivé : Soyez joyeux et témoignez de cette joie autour de vous… ». 

Au cours de cette Christothèque, première du genre en Nord Pas-de-Calais de la musique électronique « chrétienne » sera mixée.
Au cours de cette Christothèque, première du genre en Nord Pas-de-Calais de la musique électronique « chrétienne » sera mixée. © MAx PPP
Mariage entre la musique « Electrohouse » et la catéchèse, les « cristotecas » sont des fêtes de musique électronique le plus souvent réalisées dans des salles paroissiales ou en plein air. Depuis une dizaine d’années, elles se sont multipliées dans les périphéries des grandes agglomérations brésiliennes, en particulier à Sao Paulo et Rio de Janeiro.

Au début, la démarche a surpris un peu les autorités religieuses, la capacité de la musique électrohouse à attirer les jeunes vers l’Eglise a fini de convaincre la plupart des évêques.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion musique