Le RC Lens bat Nîmes sur le fil (1-0)

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Nord Pas-de-Calais web
Joie et soulagement pour le RC Lens.
Joie et soulagement pour le RC Lens. © MAXPPP

Le RC Lens a battu Nîmes 1-0 grâce à un but de Couilbaly à la 84ème minute. Une victoire sur le fil qui permet aux Lensois de revenir à la 2ème place du classement de Ligue 2. 

2 défaites, 2 nuls, 1 victoire. Le bilan des 5 derniers matchs du RC Lens était insuffisant avant ce Lens-Nîmes. Il fallait donc réagir. Ce que les Lensois ont fait, non sans mal. Les 29000 supporters lensois ont du attendre la 84ème minute pour voir Adamo Coulibaly marquer le seul but du match.

Profitant d'une ballon en retrait mal dosé, Adamo Coulibaly, rentré un quart d'heure plus tôt, libérait le public de Bollaert d'une puissante frappe croisée du pied droit. Un petit but qui donne trois points précieux aux Lensois dans la course à la montée en Ligue 1. 

##fr3r_https_disabled##

Lens compte deux points d'avance sur le 3e

Trois points, c'est ce qu'on retiendra de ce match au cours duquel les Lensois, sans être exceptionnels, se sont procurés quelques occasions et n'ont été que rarement inquiétés. Dès le début de la rencontre, le RC Lens s'était installé dans le camp des "Crocodiles", mais sans parvenir à trouver la faille comme un centre de Nomenjanahary (8) qui ne trouvait personne dans la surface.
Le Malgache poursuivait ses efforts et plaçait une frappe terrible que Merville repoussait avec brio (15). Les Nîmois parvenaient à contenir les Sang et Or et se montraient de plus en plus dangereux, obligeant le défenseur lensois Kantari à sauver les siens sur sa ligne de but (37). 

Le scénario se reproduisait dès le début de la seconde période, avec une domination lensoise, sans inspiration, et des contres gardois. La solution va finalement arriver du banc de touche grâce au coaching payant d'Antoine Kombouaré qui fait entrer coup sur coup Adamo Coulibaly et Edgar Salli.
C'est Coulibaly qui a finalement trouvé la faille et qui a permis à son équipe de rester dans le sillage d'Angers, vainqueur la veille de Niort (2-0).

Lens compte deux points d'avance sur le 3e, Tours, vainqueur du CA Bastia (1-2) samedi, mais peut voir revenir à sa hauteur Metz (6e) qui se
déplace à Brest lundi en clôture de la 11e journée.

Prochain match : le 28 octobre face à Clermont-Ferrand. 

Les réactions

Adamo Coulibaly, attaquant du RC Lens : "Le but est important, comme celui de Troyes, c'est toujours un plaisir de rentrer et de faire la différence.
Je vois la balle devant moi, je m'excentre sur le côté gauche afin d'avoir un meilleur angle et je place le ballon pour tromper le gardien, ça fait plaisir. A domicile, c'est toujours compliqué car les adversaires défendent bien chez nous. C'est bien, on n'a pas pris de but. Cela nous permet de continuer à avancer, surtout avec les résultats de la veille on avait une petite pression. Et puis le public nous facilite la tâche, c'est grâce à eux aussi qu'on pousse et qu'on arrive à marquer comme ça, sur la fin. Nous sommes trois, quatre attaquants, au profil différent, à pouvoir faire la différence donc c'est bien. J'espère jouer plus mais il faut mettre le collectif en avant, je ne me plains pas car j'ai du temps de jeu et l'équipe marche bien. Il faudra faire un point en décembre et nous verrons combien nous sommes classés
."

Antoine Kombouaré, entraîneur du RC Lens: "Je suis content et fier de la performance de mes joueurs car Nîmes est une équipe difficile à manoeuvrer, on l'a vu après leurs deux derniers matchs... C'est le genre de rencontre qu'on aime gagner, dans la souffrance. Nîmes a joué, s'est procuré des occasions, et nous, on a douté. Mais on a continué à se bagarrer, à aller de l'avant, c'est sorti du coeur. Bravo aux joueurs. La défense ? On est plus compact, agressif, on défend mieux, cela se confirme au fil des matchs. J'ai beaucoup insisté auprès de mes joueurs, parfois c'est limite mais on fait des efforts, on s'accroche. Il faut mettre aussi en avant les bonnes performances des entrants que sont Salli, Coulibaly et Ducasse, ils montrent qu'on peut compter sur eux. Ils ont apporté ce qu'on attendait d'eux. Nous jouons la montée, on ne veut pas se cacher. Le principal est de rester dans le bon wagon jusqu'à la trêve. Après il faudra répondre présent dans le sprint final. Coulibaly ? Il est efficace, il est très proche de Touzghar et Ljuboja, il a aussi un très bon état d'esprit. Pierre Ducasse, je ne comptais pas sur lui au début, je ne savais même pas qu'il faisait parti de l'effectif. Là, il a fondu, perdu du poids et il a besoin d'enchaîner. Mais j'en attends beaucoup plus de sa part. Et il le sait."
Lens-Nîmes 1-0
A Lens (Stade Bollaert-Delelis) : Lens bat Nîmes 1 à 0 (mi-temps: 0-0)
Spectateurs: 29.657
Arbitre: Fredy Fautrel
Buts :
Lens : Coulibaly (84)
Avertissements:
Nîmes: Parpeix (67), Poulain (88).

Les équipes:
Lens : Areola - Gbamin, Yahia (cap), Kantari, Baal - Cyprien (Ducasse 80), Valdivia, Chavarria, Nomenjanahary (Salli 70), - Touzghar, Ljuboja
(Coulibaly 70).
Entraîneur: Antoine Kombouaré.

Nîmes : Merville - Fanchone, Poulain (cap), Boche - Kovacevic, Parpeix, Ogounbiyi (Benyahia 81), Bouby - Cissokho, Benmeziane (Koura 74), Nouri.
Entraîneur: Victor Zvunka.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.