Cet article date de plus de 7 ans

Quand le New York Times rapporte une réponse grivoise de François Hollande à une salariée de Goodyear Amiens Nord

Le New York Times rapporte dans son édition de ce jour une anecdote d'octobre 2011 entre François Hollande, alors candidat aux primaires du PS pour la Présidentielle, et une salariée de Goodyear Amiens Nord
C'est le New York Times qui rapporte cette anecdote dans son édition de ce jour: le 14 octobre 2011, François Hollande vient à la rencontre des ouvriers de Goodyear Amiens Nord.

Il n'est pas encore le Président français, seulement l'un des candidats aux primaires du PS pour la présidentielle. Mais il a toujours cet humour caustique qui le caractérise. Un humour dont une salariée de Goodyear Amiens semble avoir fait l'expérience selon le New York Times.

Le quotidien américain rapporte que saluant le visiteur, cette salariée s'étonne de la vigueur de sa poignée de main: "elle n'est pas molle votre poignée de main !"...Et François Hollande de lui répondre: "ni ma main ni ma tête !!! et je ne vous parle pas du reste !"...

L'article, intitulé "En France, les histoires de coeur de Hollande tournent à la politique-spectacle", tend à démontrer que la personnalité du Président français n'est pas tout à fait celle, atone, qu'il a bien voulu laisser entrevoir jusqu'à présent.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
people politique médias goodyear