Le plus grand simulateur de chute libre au monde va être construit à Lesquin

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP
Un simulateur de chute libre à Lézignan-Corbières près de Narbonne.
Un simulateur de chute libre à Lézignan-Corbières près de Narbonne. © MaxPPP

Le plus grand simulateur de chute libre au monde, avec soufflerie, d'un diamètre de 5,20 mètres, va être construit à partir de vendredi près de Lille, à Lesquin (Nord), a annoncé l'un des quatre associés du projet.

"Ce sera la plus grande chambre de vol, avec 17 pieds, ce qui représente 5,20 mètres de diamètre. La plus importante est à Dubaï, elle fait 16 pieds et demi, donc on dépasse un tout petit peu", explique Aurélien Cabezon, PDG de Yoofly et qui a effectué plus de 1.000 sauts en parachute.

"Dans le monde du parachutisme, il y a plusieurs disciplines, avec des équipes à deux, à quatre et à huit. Mes trois associés (Thomas Perrin, Julien Degen et
Bruno Perin) sont champions du monde en vol relatif à huit. On va avoir un outil qui permettra de développer cette discipline", ajoute Aurélien Cabezon. La soufflerie, alimentée par six moteurs qui permettront d'avoir des vents allant de 80 à 280 km/h, sera également accessible au grand public, dès l'âge de huit ans.
Aerokart Argentueil
"C'est exactement le même comportement que dans l'air", souligne Aurélien Cabezon. "Les appuis sont identiques. La seule chose qui change c'est qu'on n'a pas de parachute à ouvrir". Et que le visiteur n'a pas besoin de se jeter dans le vide... Le simulateur, d'une hauteur de 14 mètres, sera installé dans une salle de 9.000 m2, pour un coût total d'environ sept millions d'euros. La durée prévue des travaux est de 10 mois.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.