Angleterre : un jeune automobiliste arrêté après s'être inscrusté sur un circuit en pleine course

© Captures d'écran Youtube
© Captures d'écran Youtube

La vidéo postée sur les réseaux sociaux a scandalisé l'Angleterre : on y voit un jeune automobiliste, avec deux de ses amis, pénétrer, hilare, sur le circuit de Brands Hatch pendant une course de Fun Cup, inconscient du danger.   

Par Yann Fossurier

Le circuit anglais de Brands Hatch, situé dans le Kent, au sud de Londres, a été par le passé le théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne de Formule 1. Le week-end dernier, il accueillait une course de Fun Cup, une compétition d'endurance pour VW Coccinelle survitaminées. Alors qu'il ne restait plus que 20 minutes de course, une Polo blanche de série a fait irruption sur la voie des stands puis est entrée sur la piste, au milieu des bolides. Au volant, un jeune Anglais de 21 ans, avec deux passagers à bord, un copain et une copine. Le passager arrière a pris une vidéo où l'on entend le conducteur rire aux éclats, alors que sa copine, effrayée, pousse des hurlements. Cette vidéo a été postée sur Youtube, tel un trophée.
Vidéo Brands Hatch 1
Voici deux autres vidéos prises sur le bord de la piste et par la caméra embarquée d'un des pilotes.
Brands Hatch incruste ext
Brands Hatch onboard
La course de Fun Cup a du être interrompue par un drapeau rouge. L'intrus a été arrêté par la police puis libéré sous caution. Inconscient du danger, il était très content de son "coup d'éclat". "On ne vit qu'une fois", a-t-il déclaré fièrement au Daily Mail. "Moi, je vis chaque jour comme le dernier. Maintenant je vais me faire lyncher, tout ça parce que je suis différent". Le jeune homme dit être arrivé très tôt le matin sur le circuit pour tromper la vigilance de la sécurité.

Les concurrents de l'épreuve, eux, n'ont pas du tout apprécié ce "gag", et envisagent de porter plainte. "Avec 26 équipes en lice et un coût moyen d'engagement de 4000 £ (environ 5 000 euros) pour chacune d'elle, il faut qu'il s'attende à verser 104 000 £ (environ 130 000 euros) plus les frais de justice en compensation", a prévenu Rob Barret, l'un des pilotes, à Kent Online. "Ça devrait lui ôter son sourire idiot pour quelques années".

Une semaine après, le ton du jeune chauffard - qui dit avoir reçu des menaces de mort - a changé. "J'ai été stupide, incorrect et dangereux", s'est-il repenti  sur Kent Online

Sur le même sujet

Les + Lus