• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Journées du patrimoine : un projet en « Lignes de mire »

© Frédéric Adant
© Frédéric Adant

A Beauquesne (80), l'association « Culture à la ferme » profite des Journées du Patrimoine pour présenter un projet de centre d'art contemporain temporaire dans la ferme du château de Valvion (80)

Par Thierry Bonte

« L'idée a germé dès que nous avons découvert ce lieu étonnant, déclare Marie-Claire Colignon, responsable de « Culture à la ferme » de Beauquesne. Vincent Blary, artiste plasticien de son état et membre du bureau de notre association est tombé amoureux de ce bâtiment original. »

Le bâtiment, Un corps de ferme attenant au château de Valvion, se distingue par ses écuries en forme d'hémicycle, très rares dans les équipements agricoles, caractéristique de l'époque et dont l'architecture est inspirée du Saint -Simonisme.


 / © Association « Culture à la ferme »
/ © Association « Culture à la ferme »

« Le lieu a été le théâtre d'un moment important de la Première Guerre mondiale, rappelle Marie-Claire Colignon, car c'est là qu'eut lieu en 1916 la première rencontre entre Raymond Poincaré et le roi Georges V. »


Un lieu d'expo temporaire pour le centenaire

C'est donc tout logiquement que les membres de « Culture à la ferme », qui organise déjà tous les deux ans un festival artistique au village, ont souhaité mettre en valeur ce patrimoine en organisant deux expositions en 2015 et 2016. C'est le projet intitulé « Lignes de mire ».

De mai à juillet 2105, des oeuvres d'art investiront le bâtiment pour faire découvrir au public ce site du patrimoine rural, témoin de la modernité du XIXe siècle en matière d'équipement agricole. « Ce bâtiment fait partie d'une exploitation privée et fonctionne quotidiennement. Nous remercions les propriétaires de nous autoriser à occuper ce lieu pour lui donner une vocation artistique temporaire », précise Marie-Claire Colignon.

« nous souhaitons développer la présence de l'art contemporain en milieu rural »


Un projet complètement « dada »

2016 sera l'occasion de célébrer le mouvement dadaïste. La Première Guerre mondiale a eu une influence très forte sur les courants artistiques de l'époque. Le cubisme, le futurisme, la musique dodécaphonique, la poésie surréaliste puisent pour partie leur inspiration dans le premier conflit mondial.

Le dadaïsme est l'un des mouvements marquants de l'époque. C'est à Zürich qu'est créée cette école très critique envers la société établie et au discours radicalement antimilitariste. Une exposition est prévue dans deux ans sur le thème de la comparaison des périodes 1916/2016.

« En nous appuyant sur le patrimoine local et certains traits caractéristiques de la guerre 14-18 en Picardie, nous souhaitons développer la présence de l'art contemporain en milieu rural », insiste Marie-Claire Colignon.

Rendez-vous dès l'an prochain dans un site d'exception pour une expo hors du commun !


Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus