• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Douanes de Dunkerque : des saisies records et une communication “au goût du jour”

image "reconstituée" de la saisie de 120 kilos de cocaïne le 1er décembre 2014 à Loon-Plage près de Dunkerque / © DR
image "reconstituée" de la saisie de 120 kilos de cocaïne le 1er décembre 2014 à Loon-Plage près de Dunkerque / © DR

La direction des douanes n'hésite plus, dès qu'elle le peut, à communiquer des images prises lors de ses opérations, quitte à les reconstituer. Une nouvelle forme de communication assumée. Éclairage.

Par Thomas Millot

Les douaniers de Dunkerque ont communiqué mercredi 3 décembre deux saisies records effectuées dans les jours qui ont précédé, dans le secteur du terminal de Loon-Plage. 67 kilos de MDMA (ecstasy) trouvés vendredi dernier dans un poids lourd en partance pour la Grande Bretagne, puis 120 kilos de cocaïne saisis lundi dans un conteneur en provenance du Surinam, et en transit au terminal des Flandres

Des informations communiquées aux médias par la direction des douanes avec à l'appui photos et même vidéo des opérations. 

Une reconstitution pour montrer au public les actions menées

La saisie record de cocaïne, véritable succès pour les services douaniers, a été reconstituée afin d'être filmée! Ainsi les autorités ont donné aux médias l'accès à une vidéo montée d'une durée de 4 mns 36, qui retrace séquence par séquence l'opération menée par les agents sur le terminal. Dans le but évidemment qu'elle soit ensuite diffusée le plus largement possible.

Images de l'arrivée sur site, du déchargement d'un conteneur, de l'ouverture de ce dernier... Puis de la découverte des sacs contenant les ballots dans lesquels se trouvaient les 120 kilos de cocaïne. Puis les tests permettant de déterminer la nature de la marchandise, et enfin le "shooting" photo du butin. "L'objectif, c'est vraiment de mettre en évidence l'action de la douane, c'est plus parlant qu'un article dans le journal ou qu'e l'interview d'un cadre de l'administration", explique Arnaud Delmulle, responsable communication des Douanes de Dunkerque. 
saisie cocaine loon plage
Arnaud Delmulle reconnaît volontiers que la scène a été reconstituée "juste après le flagrant délit". "Mais tous les éléments sont bien réels, il s'agit bien du conteneur, du chargement et de la drogue concernés".

Les douaniers dunkerquois ont profité de la présence dans le Nord d'une équipe de reportage issue du bureau d'information et de la communication des douanes situé à Montreuil en région parisienne. "Ce tournage n'était pas du tout prévu" assure le patron de la comm' des douanes de Dunkerque. L'occasion a fait le larron, ces équipes vidéos sillonnent la France pour filmer dans le cadre de leurs missions. Là ça tombait, bien, il y avait un très beau coup à "shooter"!

Mr Delmulle affirme que "la communication de la douane a pris une dimension particulière depuis quelques mois", notamment avec ces films montés, rares ou même jamais vus autrefois.

Il faut de l'image...

Dans un contexte où les émissions de reportages sur les services de police (ou des douanes) tournent en boucle sur certaines chaînes de la TNT, les institutions s'y mettent à leur tour mais avec leurs propres moyens. "Sur certaines affaires, c'est toujours plus compliqué de faire venir des journalistes professionnels, et nos agents ne souhaitent pas toujours être filmés. Mais la communication est indispensable pour valoriser notre action" conclut Arnaud Delmulle.

Évidemment, la presse est preuneuse de ces images quand elle n'a pu se déplacer sur place. En revanche elle ne sait peut-être pas toujours qu'il s'agit d'une reconstitution comme c'est le cas ci-dessus, et à moins de leur poser la question les autorités ne le précisent pas. 

Si les douanes (et autres services de police) souhaitent communiquer autant que possible, elle ne peuvent le faire qu'avec l'aval du procureur de la république. Quand les agents en font la requête, il est très rare que le parquet n'y accède pas. 

La Direction Régionale des Douanes de Dunkerque est celle qui a saisi, en 2013 en France, le plus de produits stupéfiants. Soit 38 tonnes de marchandises. 



A lire aussi

Sur le même sujet

Présentation de Marvin Martin, ex Bleu et nouvelle recrue du FC Chambly

Les + Lus