Bray-Dunes : une tortue rare et lointaine retrouvée sur la plage

Une tortue de Kemp, nageant d'ordinaire dans les eaux de Floride de l'autre côté de l'Atlantique, a été retrouvée fin décembre sur la plage de Bray-Dunes. L'animal, épuisé et agonisant, a été transporté au refuge de la Ligue Protectrice des Animaux (LPA) de Calais mais il n'a pas survécu.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Selon le Groupe Ornithologique et Naturaliste (GON) du Nord Pas-de-Calais, il s'agit seulement de la 3e tortue de Kemp retrouvée sur le littoral régional. Les deux précédentes, capturées dans des filets de pêche, avait été recueillies par Nausicaa, le Centre National de la Mer de Boulogne-sur-Mer. L'une avait été relâchée à La Rochelle, l'autre avait retrouvé son milieu naturel en Floride, aux Etats-Unis, à plus de 8 000 km de nos cotes.   

Celle découverte à Bray-Dunes​, près de Dunkerque, le 30 décembre, a eu moins de chance. Sans doute épuisée par son long périple, elle a été retrouvée agonisante sur la plage. Les services techniques de la ville l'ont conduite au refuge calaisien de la Ligue Protectrice des Animaux (LPA). Mais à son arrivée, l'animal était décédé. "On va mener une autopsie pour voir s’il n’y a pas eu d’intoxication au PCB ou si elle n'a pas avalé un sac plastique, les tortues les confondant souvent avec des méduses", nous a expliqué Pierre-Yves Charpentier, le directeur administratif de la LPA de Calais.

Les tortues de Kemp sont une espèce rare, menacée de disparition. Elles vivent d'ordinaire de l'autre côte de l'Atlantique, entre la Floride et les côtes canadiennes, et se nourrissent de mollusques, de calmars, de petits poissons ou de crustacés. Ces tortues se perdent parfois dans le Gulf Stream​, un courant chaud qui remonte l'océan vers le nord, ce qui explique leur présence près de nos cotes, dans des eaux beaucoup trop froides pour elle. La tortue retrouvée à Bray-Dunes mesurait une trentaine de centimètres et était âgée d'environ 3 ans. Selon la LPA, deux autres individus ont été découverts le mois dernier le long des côtes anglaises.