Gravelines : important dispositif de recherche après la disparition d'un pêcheur à pied

Un pêcheur à la ligne pourrait être tombé à l’eau ce mardi, vers 8 h,près de la centrale nucléaire de Gravelines. Des recherches sont en cours. 

Ce mardi matin, les secours ont été appelés suite à la disparition d'un pêcheur à pied sur la côte au niveau de Gravelines. C'est un témoin qui a donné l'alerte.
Le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Gris-Nez a mis en place "une opération de recherche pour disparition inquiétante", affirme dans un communiqué la Préfecture maritime.

De nombreux moyens sur place afin d'entreprendre des recherches : 
- l'hélicoptère Dauphin de la Marine Nationale ;
- la vedette SNS230 "La Philippoise" de la SNSM de Gravelines ;
- la vedette SNS077 "Notre-Dame du Risban" de la SNSM de Calais ;
- la vedette de gendarmerie maritime "Escaut" ;
- la vedette de la brigade nautique de la Gendarmerie Nationale "Eulimene" ;
- la vedette des douanes DF37 "Nordet" ;
- le CODIS 59 ;
- ainsi que des patrouilles terrestres et moyens nautiques des sapeurs-pompiers.

"On a ratissé large, du port de Dunkerque jusqu'au large de la centrale (nucléaire) de Gravelines, sans le retrouver pour le moment", a indiqué un sauveteur qui participe aux opérations. En fin d'après-midi, le dispositif a été levé : "Compte-tenu de l'heure présumée de disparition, de la météo, et de la tombée
de la nuit, le préfet maritime a ordonné l'arrêt des recherches
", a indiqué la Premar.

Selon la Préfecture maritime, "le véhicule et des effets personnels du pêcheur présumé disparu ont été repérés sur place. "