Lille, Arras, Dunkerque, Lens, Montreuil... Le Nord Pas-de-Calais est Charlie

La marche citoyenne organisée samedi à Lille en hommage aux victimes des attentats a réuni 40.000 personnes dans une ambiance d'émotion conviviale sous une pluie intermittente, selon une estimation de la préfecture du Nord.

Manifestation à Lille du 10 janvier 2015
Manifestation à Lille du 10 janvier 2015 © Denis Charlet / AFP
"De 35.000 à 40.000 personnes ont participé à ce rassemblement", a indiqué une porte-parole de la préfecture. Celle-ci avait d'abord donné un chiffre provisoire d'au moins 22.000 participants, alors que le cortège, qui avait démarré vers 14H40 de la porte de Paris derrière une grande banderole "Je suis Charlie", n'avait commencé à déboucher que peu après 16H00 sur la place de la République, son point d'arrivée au coeur de la capitale des Flandres.

durée de la vidéo: 02 min 21
Charlie : 40.000 personnes défilent à Lille

A cette heure là, la queue du cortège n'avait pas encore démarré. 



Dans le Nord, selon la préfecture du Nord, 6.000 personnes ont également défilé à Dunkerque, 3.000 à Valenciennes, 1.000 à Maubeuge, 400 à Anzin. Manque le chiffre de Douai




Le club de la presse du Nord/Pas de Calais, qui a appelé à cette "marche citoyenne", avec les associations, les partis et les syndicats, menait le cortège derrière la banderole "je suis Charlie", suivi à quelques dizaines de mètres des élus portant les noms des 12 assassinés mercredi lors de l'attaque contre Charlie Hebdo. Au centre, le maire de Lille, Martine Aubry, portait celui de Cabu.


Les marcheurs ont défilé dans le calme, mais de manière bon enfant, sans gravité ni silence pesants, des applaudissements éclatant dans leurs rangs à intervalles réguliers.

Parmi la multitude de pancartes qu'ils brandissaient, on pouvait lire sur l'une "je suis policier". Une autre montrait "la liberté guidant le peuple" de Delacroix,
célèbre tableau qui avait été exposé pour l'inauguration du Louvre-Lens en décembre 2012.




Une autre pancarte encore proclamait qu'"il faut s'aimer à tort et à travers", tandis qu'un "Exclusif: le peuple de France a une conscience" entendait résumer le sentiment de la foule.

© Denis Charlet / AFP
© Denis Charlet / AFP
© Denis Charlet / AFP
© Denis Charlet / AFP
© Denis Charlet / AFP
© Denis Charlet / AFP
© Denis Charlet / AFP
Dans le Pas-de-Calais, 14.000 personnes ont manifesté selon la préfecture du Département. Dont 3.000 à Arras et Calais, 2.300 à Béthune, 1.000 à Lens, 700 à Saint-Omer et 400 à Hénin-Beaumont






durée de la vidéo: 01 min 30
Comment les jeunes manifestants ont perçu les attentats ?



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentats de paris