• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Leffrincoucke : un artiste recouvre un blockhaus de miroirs cassés

Le blockhaus sur la plage de Leffrincoucke. / © Anonyme
Le blockhaus sur la plage de Leffrincoucke. / © Anonyme

Le premier blockhaus de la batterie de Leffrinckoucke est en train d'être recouvert d’éclats de miroir. Une oeuvre artistique qui retient forcément l'attention.

Par EM

Un blockhaus recouvert de miroirs. Original, surprenant, bizarre ? C'est ce que les promeneurs peuvent désormais voir sur la plage de Leffrincoucke. Ce n'est pas une erreur ou un moyen de "préserver" ce vestige de la Seconde guerre mondiale. C'est tout simplement un projet artistique. Une idée d'Anonyme (c'est son pseudonyme), un artiste plasticien originaire de Dunkerque, âgé de 38 ans : "Toute mon enfance, j’ai parcouru la batterie de Leffrinckoucke. Les blockhaus éveillaient mon imagination. Je les explorais telles des ruines antiques et ils furent le lieu de nombreuses parties de cache-cache. En y revenant, j'ai eu cette idée. Je cherchais vraiment à donner de la mobilité à ces monuments qui n'ont pas bougé depuis 70 ans. Je voulais réussir à les transformer, leur donner quelque chose d''aérien."

Le projet a démarré en mars 2014. Aidé par plusieurs étudiants en art, Anonyme a réalisé un énorme travail. 350 m2 à couvrir ! Pour l'instant, 40% du blockhaus a été couvert. "Tous les miroirs viennent de déchetteries, raconte Anonyme. Nous invitons d'ailleurs les Dunkerquois à participer au projet en déposant des miroirs dans la cour du 426, digue de Mer, à Leffrinckoucke, face au poste de secours. Il y a encore beaucoup de travail. Je pense que peu de monde pensait que nous aurions la ténacité d'aller jusqu'au bout."

Le blockhaus avant... / ©
Le blockhaus avant... / ©
Sur le plan légal, Anonyme reconnaît qu'il a commencé un peu dans le flou. Mais personne ne s'est plaint. Et l'oeuvre est "en cours d"officialisation" avec les autorités. Ce qui lui fait plaisir, c'est d'abord de voir les habitants s'approprier l'endroit : "Les gens trouvent ça beau. On nous a dit que les marins, en mer,  s'en servaient comme d'une sorte de balise. Et on a aussi vu des mariés venir se prendre en photo devant. " Bientôt un monument référence dans le Dunkerquois ? 

Quel sens ? 

Peut-être vous demandez-vous quel sens l'artiste met derrière cette oeuvre. Voici la réponse d'Anonyme : "Le recouvrement de ce blockhaus par une mosaïque de miroirs s’inscrit dans la tradition du Land art, avec une dimension esthétique et politique qui lui est propre, explique-t-il sur son siteCet imposant bâtiment militaire, en partie effondré, date de la seconde guerre mondiale et a été construit par les allemands sur la plage en face de l’Angleterre, à quelques kilomètres de la Belgique. Le miroir évoque des problèmes essentiels : celui de notre propre identité et celui des caractères de la réalité. Il peut être source d’illusions mais aussi de prise de conscience. Il est un opérateur d’échanges entre le spectateur et son environnement."

L'inauguration du blockhaus est prévue le 9 mai prochain, 70 ans après la Libération de Dunkerque. 

 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus