• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le Nord-Pas de Calais vu du ciel : découvrir la région en planeur, c'est possible près d'Arras

Arras-Roclincourt vu du ciel. / © Virginie Demange France 3
Arras-Roclincourt vu du ciel. / © Virginie Demange France 3

Régulièrement dans Nord-Pas de Calais MatinVirginie Demange teste pour vous une activité réalisable dans la région. Aujourd'hui, direction Roclincourt près d'Arras pour un petit survol du Nord-Pas de Calais en planeur, avec l'association Les Ailes de l'Artois.

Par Virginie Demange

Comme pour un saut en parachute, il est possible grâce à des associations de faire un baptême en planeur. A Arras-Roclincourt, c'est l'association Les Ailes de l'Artois qui propose ce service. Un vol d'initiation coûte 99 euros

Un pilote confirmé ou un instructeur prend les commandes pour un vol de 20-30 minutes environ, en fonction des conditions météo. Les vols n'ont pas lieu en cas de mauvais temps.

Le décollage.

L'association possède deux types de planeurs :
- des planeurs simples. Au décollage, ils sont tractés par un remorqueur, jusqu'à une altitude d'environ 600 mètres. Le pilote décide alors de "larguer" l'avion ;
- des planeurs à moteur escamotable, capables de décoller seuls, et qui coupent le moteur une fois en vol.

 / © Virginie Demange France 3
/ © Virginie Demange France 3

Le vol.

Un vol en planeur peut durer des heures. L'idée est d'exploiter les mouvements ascendants de l'atmosphère à la manière d'un oiseau, en décrivant des cercles dans les masses d'air ascendantes. On dit alors que l'on "spirale". On peut monter jusqu'à environ 3000 mètres d'altitude.

Lorsqu'il est installé à l'avant, le passager bénéficie d'une vue imprenable sur l'Artois, dans un silence incroyable - rien à voir avec un vol en avion. Pas de bruit, pas d'odeur d'essence, le planeur, par définition... plane !

 / © Virginie Demange France 3
/ © Virginie Demange France 3

Quand voler ?

La saison de vol à voile s'étend de début avril à fin septembre. Il est généralement possible d'effectuer un vol d'initiation les week-ends et jours fériés, l'après-midi à partir de 14h. Il faut prévoir une présence sur le terrain une bonne partie de l'après-midi, car il faut du temps pour installer le planeur, décoller, puis ranger le matériel une fois le vol terminé.
Afin de faciliter l'organisation des pilotes, il est préférable de réserver longtemps à l'avance.

Quelles contraintes?

Les impératifs de sécurité imposent un poids minimum et un poids maximum pour le pilote et pour le passager. Pour les planeurs des Ailes de l'Artois, les valeurs par personne sont de 50 kg mini et 100 kg maxi. La législation - et la sécurité - imposent de porter un parachute de secours. En dehors de cela, le matériel est très basique : un chapeau, un bob ou une casquette, et des lunettes de soleil. Il faut préférer des chaussures plates, une tenue confortable, éviter les jupes. Évidemment, pas de repas copieux et/ou arrosé avant !!!
Parfois, le vol peut rendre malade, mais l'association prévoit des sacs en papier à bord ! A noter que les variations rapides d'altitude peuvent être gênantes pour les personnes cardiaques ou en insuffisance respiratoire.

Apprendre à voler ? 

C'est possible également. Il faut environ une vingtaine d'heures de vol en binôme avant de pouvoir prendre les commandes seul.

Renseignements : Les Ailes de l'Artois au 07 81 69 32 32 ou par email volavoile3a@gmail.com
Découvrir la région en planeur près d'Arras

 

AU MENU DE NORD-PAS DE CALAIS MATIN DU 11 MAI

- Le 12 mai, c'est la journée mondiale du lupus. Christine Defurne reçoit un praticien hospitalier et une patiente touchée par cette maladie.

Pairi Daiza a été élu en 2014 plus beau parc et meilleur jardin zoologique de Belgique. Présentation de ce parc animalier de Brugelette.

- Chronique droit. Les droits et devoirs des grands parents.

- Chronique La bonne idée. Florence Hareux présente Les Modinettes : des vêtements grande taille tendance imaginés par une entreprise installée dans la ruche d’entreprises d’Hellemmes. 

- Chronique jeunesse. 3 auteurs de la région pour 3 tranches d'âges
* pour les tout-petits, à partir de 3 ans : Après la pluie d'Ethel Ravidat
* pour ceux qui commencent à lire, à partir de 6 ans : Les enquêtes de Mina d'Apolline Delporte
* et pour les plus grands, à partir de 10 ans : Caprices c'est fini de Pierre Delye

- Duplex extérieur. Virginie Demange fait son baptême de planeur avec l'association Les Ailes de l'Artois.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus