MyFerryLink: l'autorité de la concurrence britannique veut faire appel

© DENIS CHARLET / AFP
© DENIS CHARLET / AFP

L'Autorité de la concurrence et des marchés (CMA) britannique a annoncé mardi son intention de faire appel après la remise en cause de son interdiction à la compagnie maritime française MyFerryLink de desservir Douvres depuis Calais.

Par AFP

Eurotunnel, qui exploite le tunnel sous la Manche, a racheté en 2012 les bateaux de l'ancienne entreprise SeaFrance pour les louer à MyFerryLink.

La CMA estime que cette situation pose des problèmes de concurrence et voulait interdire à MyFerryLink de desservir le port de Douvres à partir de début juillet. Mais la Cour d'appel britannique a décidé vendredi que la CMA n'était pas compétente dans ce dossier, permettant à la compagnie maritime
de remporter une victoire juridique.

La CMA a indiqué mardi qu'elle entendait demander à la Cour de pouvoir interjeter appel de cette décision. Si cette ultime requête était retenue, l'affaire serait renvoyée devant la Cour suprême.

"La CMA est soucieuse de protéger les intérêts des passagers et des clients du fret, ayant conclu qu'Eurotunnel exploite une liaison maritime courte ainsi que la liaison ferroviaire concurrente", a expliqué l'autorité dans un communiqué.

A lire aussi

Sur le même sujet

Puçage, mesures et traçage : le plan européen pour sauver les anguilles de Picardie

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne