Immobilier : bientôt une agence Stéphane Plaza à Calais

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP
Stéphane Plaza devant une de ses agences à Paris.
Stéphane Plaza devant une de ses agences à Paris. © AFP

Sa bonne humeur, son franc-parler et son autodérision en ont fait le plus célèbre agent immobilier de France. Stéphane Plaza, qui anime l'émission "Maison à vendre" sur M6, entend faire fructifier ce capital de sympathie en lançant son propre réseau immobilier.

"On rentre ici pour échanger, pour prendre le temps de discuter et de réfléchir à un projet de vie", dit-il à l'AFP en souriant. Affable, chemise noire et bronzage récent, l'"autodidacte de l'immobilier" qui a débuté à 18 ans dans le métier, est avide de détailler le projet qu'il mûrit depuis deux ans : le réseau "Stéphane Plaza immobilier".

Dans les murs de sa première agence, ouverte depuis quelques jours à Paris, l'ambiance "lounge", couleurs claires et meubles aux formes arrondies, doit exprimer la décontraction du "style Plaza". Ici, pas de petites annonces en vitrine, mais des écrans plats où défilent des photos, et un logiciel 3D de visites virtuelles grâce auquel l'acheteur pourra "relooker" les biens. Sans oublier le "home staging" proposé par Emmanuelle Rivassoux et Sophie Ferjani, les décoratrices d'intérieur de "Maison à vendre" et "Recherche appartement ou maison", les deux émissions de l'animateur sur M6.

A Calais

Une cinquantaine d'agences doivent ouvrir dès cette année, à Chartres, Reims, Strasbourg, Toulouse, Quimper, Brest, Lyon, Besançon, Dijon,
Aurillac, Sète, Pessac, Colmar et Calais... Au total, 500 devraient voir le jour d'ici 2020. Il devrait donc y en avoir bien d'autres dans le Nord Pas-de-Calais.

Un objectif ambitieux en temps de crise alors que la conjoncture maussade a conduit vendredi le Salon national de l'immobilier à annuler son édition 2015. L'animateur-entrepreneur balaie ces doutes d'un revers de la main et met en avant un "début de frémissement de l'activité depuis 6 mois" et des taux crédit très bas, favorables aux emprunteurs.

"Analyse de personnalité" et "savoir-être"

Mais pourquoi les clients pousseraient-ils sa porte, plutôt que celle d'un réseau connu? "Et pourquoi pas?" lance-t-il, un brin sur la défensive. Avec ses deux co-associés, Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémiers "ça a +marché+ côté humain et professionnel", dit Stéphane Plaza. Une association qu'un confrère - mi-envieux mi-sceptique ? - qualifie pourtant "d'alliance de la carpe et du lapin".

Pour ces deux professionnels chevronnés, fondateurs du réseau Laforêt, c'est en tout cas l'occasion de rebondir après un accident de parcours: leur licenciement, en 2010, par Laforêt, récemment jugé abusif par la Cour d'appel de Versailles. Outre ce tandem, actionnaire à 25,5%, à égalité avec Stéphane Plaza, la chaîne M6 a investi 3 millions d'euros pour détenir 49% du réseau, dont elle soutiendra le développement par des campagnes publicitaires, à partir de fin 2015. Un mélange des genres qui a fait grincer quelques dents.

Ainsi Bernard Cadeau, le président d'Orpi, premier réseau d'agences immobilières français, a-t-il pointé un "risque de conflit d'intérêt" dans cet investissement de la chaîne. "En tant que patron de réseau, j'aurai du mal à regarder la chaîne du même oeil pour y placer de la publicité", a-t-il déclaré.
"Il est le seul à avoir réagi comme cela", rétorque Stéphane Plaza, assurant que le patron de Century 21, Laurent Vimont, l'a appelé pour "le féliciter".
Et M6 "veillera à la cohérence, on ne veut pas de conflits d'intérêt", promet-il. 

Attiré aussi par les planches, Stéphane Plaza joue tous les soirs dans la pièce "A gauche en sortant de l'ascenseur" au théâtre des Bouffes Parisiens, et tourne environ 14 émissions TV par an. Il promet toutefois de s'investir fortement, notamment dans la formation de cinq jours dispensée aux agents immobiliers de son réseau, des professionnels déjà expérimentés, recrutés après une "analyse de personnalité". Une formation ni juridique, ni commerciale, pour ces futurs franchisés, qui seront en revanche initiés au "savoir-être de Stéphane Plaza", basé sur "la sérénité, l'empathie, le partage et l'écoute", assure David Merlet, responsable de la toute première agence. "On pourrait presque faire de la sophrologie", affirme M. Khider, pour mieux "dérouler le tapis rouge aux clients".
calais plaza

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.