Le "Petit Journal" transformé en dessin animé par des étudiants de Supinfocom Valenciennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par YF

Yann Barthès et toute l'équipe du Petit Journal ont été transformés en personnages de dessin animé pour une émission spéciale, diffusée ce jeudi à 20h25 sur Canal +. Un travail réalisé en partie par les étudiants de Supinfocom Valenciennes.

Ce jeudi soir, à 20h25, Yann Barthès présentera "virtuellement" le Petit Journal sous les traits d'un personnage de dessin animé. Le plateau, les décors, le public, les journalistes, les humoristes... tout a été recréé en animation 2D ou 3D.  L'émission de Canal + a livré mercredi soir un premier avant-goût (à partir de 20 minutes 30 sur la vidéo ci-dessous).





Le travail d'animation sur cette émission spéciale a été réalisé par les étudiants de l'école des Gobelins à Paris et de Supinfocom Rubika à Valenciennes. "C'est la production qui nous a sollicités", nous a expliqué Jerzy Kular, le directeur de l'école valenciennoise. "J'ai demandé des volontaires parmi les étudiants de 4e année (avant-dernière année d'études NDR). Dix sept d'entre eux ont travaillé sur cette émission. Ils ont déjà un très bon niveau et se sont relayés par équipe. Le dialogue avec la production a pris quatre mois, le travail de réalisation une dizaine de jours. Ce sont étudiants qui ont réalisé la séquence des gendarmes en 3D (avec les humoristes Eric et Quentin NDR)."  



Le "Petit Journal" se métamorphose pour un soir à l'occasion du Festival d'animation d'Annecy qui se déroule jusqu'au 20 juin et où se trouve actuellement toute l'équipe de Supinfocom. L'invitée de l'émission - elle aussi animée - sera la comédienne Charlotte Le Bon qui viendra faire la promo de Vice-Versa , la dernière réalisation des studios Disney/Pixar qui vient de sortir sur les écrans.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité