Wasquehal : les élections municipales annulées par le Conseil d'Etat

Stéphanie Ducret, maire de Wasquehal et l'ancien maire Gérard Vignoble. / © MAXPPP
Stéphanie Ducret, maire de Wasquehal et l'ancien maire Gérard Vignoble. / © MAXPPP

Il va falloir revoter pour les élections municipales à Wasquehal. 

Par EM

Le Conseil d’État, saisi en appel contre un jugement tribunal administratif de Lille, a décidé d'invalider l'élection municipale à Wasquehal. Un candidat de nationalité belge était présent sur une des listes (concurrente de celle de Stéphanie Ducret, actuelle maire) mis ce n'était pas mentionné comme l'exige le code électoral.

"La loi organique (article LO 247-1 du code électoral) prévoit que lorsque l’un des candidats d’une liste est ressortissant d’un État membre de l’Union européenne autre que la France, sa nationalité doit être indiquée sur le bulletin de vote, explique le Conseil d'Etat. Si cette indication ne figure pas sur le bulletin, la loi organique prévoit expressément que ce bulletin est nul."

"La sincérité du scrutin a donc été faussée"

La décision a pour conséquence la démission automatique de l'actuel conseil municipal, et une délégation va être mise en place dans les prochains jours par le préfet avec pour mission de gérer les affaires courantes en attendant l'organisation de nouvelles élections, à une date encore indéterminée.
Le recours avait été déposé par Alexis Salmon, le candidat du Front national, arrivé en quatrième et dernière position au second tour, qui avait été déboutépar le tribunal administratif avant d'obtenir lundi gain de cause devant le Conseil d'Etat.

"Entre le premier et le second tour, deux des listes (qualifiées) ont fusionné, et ont oublié de faire mention de la nationalité belge de l'une des candidates,
qui d'ailleurs n'est pas élue
" car figurant en 23e position sur la liste, qui avait obtenu quatre sièges sur 33, a rapporté la maire (UDI) de Wasquehal, Stéphanie Ducret. "C'est surtout un coup dur pour Wasquehal, une perte de temps et d'argent, les Wasquehaliens parlent d'une aberration", a déploré Mme Ducret, se disant néanmoins confiante en sa capacité à être élue de nouveau. "La loi a été respectée et appliquée, je suis donc satisfait de cette décision", a réagi sur son blog Alexis Salmon.

Stéphanie Ducret, qui pour l'élection de 2014 n'était pas investie par l'UDI, avait mis fin aux 37 ans de règne du maire sortant, Gérard Vignoble.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Wattrelos : alors qu'ils portent secours à une jeune femme, les pompiers se font violemment agresser

Près de chez vous

Les + Lus