Affaire Kulik: le contrôle judiciaire de Willy Bardon assoupli

Depuis le vendredi 27 mai, Willy Bardon, principal suspect dans le viol et le meurtre d'Elodie Kulik, a vu son contrôle judiciaire assoupli par la chambre d'instruction de la cour d'appel d'Amiens. Il a désormais plus de liberté qu'il n'en avait avant.

Willy Bardon comparaîtra devant les Assises de la Somme en automne 2019
Willy Bardon comparaîtra devant les Assises de la Somme en automne 2019 © France 3 Picardie
Jusqu'à présent, Willy Bardon, qui vit dans l'Aisne, n'avait le droit de sortir de chez lui que 2 matinées dans la semaine, plus le samedi.

Il peut désormais, en justifiant ses déplacements, quitter son domicile matin et après-midi. Un assouplissement du contrôle judiciaire décidé par la chambre d'instruction de la cour d'appel d'Amiens. Une décision confirmée ce mercredi 1er juin par l'avocat amiénois de Willy Bardon, Me Stéphane Daquo.

Willy Bardon avait été placé sous contrôle judiciaire en avril 2014 à sa sortie de détention provisoire. Un contrôle judiciaire assorti du port d'un bracelet électronique dont il avait été libéré en avril dernier.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire elodie kulik justice société