Baby-boom à la bergerie du lycée agricole de Fontaine-lès-Vervins dans l'Aisne : une brebis donne naissance à 5 agneaux

Dans la bergerie du lycée agricole de Fontaine-lès-Vervins, dans l'Aisne, les naissances multiples abondent cette année. Cette semaine encore, 5 agneaux sont nés d'une même brebis. Un évènement rarissime. 

Réchauffés sous une lampe, les agneaux se portent bien.
Réchauffés sous une lampe, les agneaux se portent bien. © FTV/Arnaud Wust

Cinq agneaux nés d'une même brebis, l'évènement est exceptionnel. La scène s'est déroulée dimanche 28 février au lycée agricole de Thiérache, à Fontaine-lès-Vervins, dans l'Aisne. Dans l'établissement, on est particulièrement fier de ces quintuplés qui surviennent dans une véritable ambiance de baby-boom. Les agnelages se succèdent à un rythme soutenu ces derniers jours.

"Celui-là, quand je l'ai récupéré, il était un peu fragile", confie Quentin Ponsin, salarié de l'établissement, qui est en train de donner le biberon à l'agneau. "On l’a mis directement sous la lampe chauffante et pour lui tenir chaud on lui a fait boire du colostrum aussitôt pour être sûr de le sauver. Et là il est en pleine forme".

Quentin a eu fort à faire à la bergerie ce jour-là. La naissance a eu lieu très tôt. Une heure de travail et de merveilleux souvenirs : "C'est une fierté de réussir à sortir les 5 et surtout vivants. C'est génial !".

© FTV/Arnaud Wust

Aussitôt le biberon donné, Quentin palpe le ventre d'une autre brebis. "Là, je regarde s’il n’y en a pas un quatrième. Elle est sensée en avoir 3 mais quelques fois à l’échographie, il y en a un qu’on n'arrive pas à voir". 

Est-ce l'effet de la pleine lune ? Toujours est-il que dans cette bergerie, les naissances multiples abondent cette année. En 10 jours, 120 agneaux sont nés d'une cinquantaine de brebis.

"Ce qui est assez exceptionnel, c'est la rapidité avec laquelle les agnelages se déroulent depuis 10 jours" constate Jean-Marc Lamotte, responsable de l'exploitation du lycée agricole. "Souvent, ça s’étale sur un mois, un mois et demi mais là en 10 jours, on est déjà à la moitié des animaux qui ont mis bas".

Désormais, les naissances multiples n'ont plus de secrets dans ce lycée. Trois derniers agneaux viennent encore d'arriver. Ils se portent à merveille.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux nature agriculture économie