• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Incendie, coulées de boues : les orages font des dégâts dans l’Aisne

A Saint-Quentin, dans l'Aisne, deux maisons ont été frappées par la foudre le jeudi 6 juin / © Pierre HECKLER/PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP
A Saint-Quentin, dans l'Aisne, deux maisons ont été frappées par la foudre le jeudi 6 juin / © Pierre HECKLER/PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Depuis le 4 juin, de fortes perturbations orageuses frappent le département de l’Aisne. Les orages ont notamment provoqué des épisodes de grêle, des coulées de boue et même un incendie.

Par MCP et HN

La région nord-est de la France est particulièrement touchée par des perturbations orageuses depuis plusieurs jours. Mardi soir, le département de l’Aisne a d’ailleurs été placé en vigilance orange en raison d’orages violents.
Selon l’observatoire français des tornades et des orages, plus de 26 000 éclairs ont été comptabilisés ces derniers jours dans le nord-est ainsi que des rafales de vents à 120km/h dans l’Aisne.

Première conséquence de ces intempéries : des coulées de boue ont été recensées au niveau de la commune de Thiernu.
La SNCF a d’ailleurs indiqué que le trafic ferroviaire était interrompu toute la journée ce jeudi sur l’axe Hirson-Laon à cause de la boue ayant envahi les voies. Des bus ont été mis en place pour assurer la liaison.

Des habitations frappées par la foudre

À cause des orages, deux maisons ont été frappées par la foudre à Saint-Quentin. Dans le premier logement, situé rue du Chalet, la foudre n’a pas fait de dégât. En revanche, elle a provoqué un incendie dans la maison située rue Mulot vers 14h ce jeudi 6 juin.

Frappé par l’éclair, le toit a rapidement pris feu. Une femme et quatre enfants ont été mis en sécurité par les pompiers mais aucun blessé n’est à déplorer. Au total, vingt soldats du feu ont été mobilisés pour maîtriser l’incendie. La présence de panneaux photovoltaïques sur la toiture a ralenti le travail des pompiers mais les flammes ont été circonscrites en fin d’après-midi sans risque de propagation. La famille devra être relogée car le premier étage du bâtiment a été totalement détruit.

Demande de reconnaissance de catastrophe naturelle pour Château-Thierry

Les intempéries de mardi ont causé de nombreux dégâts matériels également dans la ville de Jean de la Fontaine. Des arbres et des portes arrachés, des routes inondées, la verrière du Palais des rencontres cassée. Des poteaux d'éclairage tordus. Des dégâts dans le parc du château médiéval qui ont entraîné sa fermeture. 

Un état des lieux qui pousse la ville de Château-Thierry à déclencher une procédure de reconnaissance de catastrophe naturelle. Elle incite les habitants victimes des intempéries à déclarer les dommages auprès de leur assureur dans les 5 jours et d'envoyer une copie à la ville. Elle transmettra ensuite une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle aux services de l’Etat.
Météo France annonce encore quelques perturbations orageuses dans le nord du département ce jeudi. Malgré quelques averses prévues demain, la météo devrait redevenir plus clémente ce week-end de pentecôte.
 

Sur le même sujet

La tarte au Libouli revisitée

Les + Lus