• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Norway, le chien qui illumine le quotidien des patients de l'Ehpad d'Etreillers

Norway et Emmanuelle Bertoli / © EHPAD Maison de Pommery
Norway et Emmanuelle Bertoli / © EHPAD Maison de Pommery

Dans le petit village d'Etreillers dans l'Aisne, la maison de retraite accueille un nouveau venu, il s'agit de Norway, un Golden Retriever. Il va passer ses journées aux côtés des résidents de l'établissement, une méthode thérapeutique qui permet aux personnes âgées de sortir de leur isolement.

Par Halima Najibi

La maison de retraite d'Etreillers dans l'Aisne accueille 68 résidents, dont 28 en unité protégée. Et depuis le 7 juillet un nouveau résident est arrivé dans l'établissement, Norway un Golden Retriever âgé de deux ans. C'est un chien d’assistance dit d’accompagnement social. 
 

Norway un catalyseur pour lutter contre l'isolement


La vie en Ehpad n'est pas facile pour les personnes âgées, du point de vue psychologique et physique. Les professionnels de ces établissements observent souvent un renferment sur soi. "Le chien est un animal de compagnie que la plupart de nos résidents on eu à leur domicile. Parfois, ils ont dû se séparer de leur animal, une séparation qui est vécue comme un déchirement. Pour nous, c'est aussi une manière de ramener de la vie dans notre maison, Norway est un être vivant, il peut entrer en interaction et stimuler les sens de nos résidents", raconte Emmanuelle Bertoli, la directrice de la maison de retraite. 

En effet, à ce jour, nombreux sont les professionnels de santé qui ont noté un impact positif de la présence d'un chien d'assistance auprès des résidents de maison de retraite. L'animal apaise les personnes âgées et facilite ainsi les soins et la rééducation. Il permet un échange entre les résidents, et permet même aux professionnels de renouer le contact avec certains patients. "Les caresses et les câlins sont très recherchés par nos résidents et Norway va leur permettre de retrouver certaines sensations", ajoute la directrice.

Une arrivée attendue avec impatience


Les personnes âgées de la maison de retraite d'Etreillers attendaient l'arrivée de Norway avec impatience. "J'ai pris mes fonctions, il y a un an et demi, nous sommes dans un établissement qui possède un parc de 6 hectares. Nous avons une chèvre et un canard. Mais avec les résidents et le conseil de la vie sociale, nous voulions introduire un autre animal dans notre maison. Nous avions eu une expérience avec un chat, mais elle n'a pas été très concluante. L'idée d'accueillir un chien s'est imposée à nous. Nous avons monté un dossier auprès de l'association Handi'chiens qui a été retenu", confie Emmanuelle Bertoli.

La directrice de l'établissement est partie en formation en Alsace quelques jours, et aujourd'hui, Norway vit avec elle dans son appartement situé dans la maison de retraite. Tous les matins, ils vont descendre travailler ensemble dans la résidence. "Avant d'arriver à ce stade, l'éducatrice est venue me voir avec deux chiens au mois de mai, Norway et un jeune Labrador, le feeling est tout de suite passé entre Norway et moi". Le Golden Retriever est souvent considéré comme le compagnon parfait, très affectueux, il est connu pour être docile est très attaché à son entourage. Sa motivation pour le travail, son intelligence et sa bonne obéissance font de lui un excellent chien guide d’aveugle, chien de thérapie ou chien d’assistance pour les personnes en situation de handicap.
 

Une formation de 16 mois avant d'intégrer Etreillers


Norway vient d’un élevage du Morbihan (Elevage Del Suenos a la Realidad). À ses deux mois, il a été confié à Chloé sa famille d’accueil bénévole. "Sa formation a été financée en partie par les élèves du collège de Sainte-Marie de Guilers (29) qui ont participé à une course parrainée et à un repas-partage dont les bénéfices ont été reversés à Handi’Chiens. De son côté, l’association Handi’chiens a participé et remporté un appel à projet auprès de la Fondation Adrea, ce qui a permis de financer toute l’éducation et les besoins de Norway au centre de formation de Kunheim en Alsace. Notre établissement a également remporté un appel à projet de l'URIOPSS et nous avons bénéficier grâce à la Fondation Bruneau du financement nécessaire à l’accueil du chien et aux formations pour travailler avec Norway", souligne Emmanuelle Bertoli.  
 

Une première journée remplie d'émotions


Norway a effectué sa première journée de travail le lundi 8 juillet. "La matinée a été consacrée à la présentation de Norway, ensuite nous avons fait une promenade à la demande d'une résidente qui est en fauteuil roulant. Elle disait à tout le monde "je me promène avec mon chien". Norway est monté dans la chambre d'une personne qui est en fin de vie. C'était un moment très intense, la personne a tendu le bras pour le caresser, il est monté sur son lit, c'était très émouvant".

Grâce à cette approche thérapeutique et non-médicamenteuse, la directrice de l'EHPAD espère améliorer le quotidien de ses résidents. "Si Norway travaille toute la journée, on respecte toutefois ses pauses, on va se plier à son rythme", ajoute Emmaunelle Bertoli.
 
Norway et Emmanuelle Bertoli / © EHPAD Maison Pommery
Norway et Emmanuelle Bertoli / © EHPAD Maison Pommery

 

Sur le même sujet

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus