Aisne : percuté par une plaque d'1,5 tonne, un employé d'Eiffage décède à l'usine Tereos d'Origny-Sainte-Benoîte

La sucrerie Tereos d'Origny-Sainte-Benoîte a été le théâtre d'un tragique événement, ce 18 septembre. / © JP AMET / MAX PPP
La sucrerie Tereos d'Origny-Sainte-Benoîte a été le théâtre d'un tragique événement, ce 18 septembre. / © JP AMET / MAX PPP

Un salarié de la société Eiffage a perdu la vie dans un tragique accident à l'usine Tereos d'Origny-Sainte-Benoîte (Aisne). L'homme âgé de 40 ans a trouvé la mort suite à la chute d'une plaque de chargement. Le même accident a fracturé la jambe d'un de ses collègues.

Par Valentin Pasquier

L'usine Tereos d'Origny-Sainte-Benoîte (Aisne) a été le théâtre d'un drame, mercredi 18 septembre. Un employé de la société Eiffage a trouvé la mort alors qu'il effectuait des travaux de manipulation de plaques de chargement au sein de la sucrerie, en compagnie de deux de ses collègues. L'un d'entre eux a eu la jambe cassée. Le dernier, choqué, a lui aussi été hospitalisé.

L'accident s'est produit vers 11 heures, pendant l'intervention de ces trois ouvriers d'Eiffage, entreprise sous-traitée par Tereos à l'occasion de travaux. Alors qu'il manipulait des plaques de chargement d'un 1,5 tonne à l'aide d'un chariot téléscopique, l'un d'eux a accidentellement reçu l'une d'elles sur le cou. L'homme, âgé de 40 ans, est décédé sur le coup. En retombant au sol, la plaque a écrasé la jambe d'un des deux autres ouvriers.

Une enquête a été ouverte par la gendarmerie. Elle déterminera de savoir comment et pourquoi cette plaque de chargement a chuté, causant ce tragique accident.

Sur le même sujet

La pêche électrique en question

Les + Lus