• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Plus de 130 joueurs d'échec venus du monde entier s'affrontent à Saint-Quentin

Le jeu d'échecs est l'une des rares disciplines intergénérationnelle. Dans cet Open international, les joueurs ont entre 7 et plus de 75 ans. / © France 3 Picardie
Le jeu d'échecs est l'une des rares disciplines intergénérationnelle. Dans cet Open international, les joueurs ont entre 7 et plus de 75 ans. / © France 3 Picardie

Au Palais de Fervaques à Saint-Quentin dans l'Aisne, se déroule jusqu'au 12 juillet, le 1er Open international d'échecs. Une reconnaissance pour son organisateur, Le club des Tours des Hauts de France, qui se maintient dans le top 12 depuis 6 ans.

Par Camille Di Crescenzo

La ville de Saint-Quentin accueille jusqu'à vendredi son 1er Open international d'échecs, organisé par le club Les Tours des Hauts de France. 131 joueurs participent à la compétition dont une vingtaine titrés, 6 grands maîtres internationaux et 10 maîtres internationaux. Parmi eux François Godart. À 23 ans, il est maître international et affiche 2431 points. Il peut espérer progresser grâce à ce tournoi. Ce mercredi 10 juillet, après la ronde 6, il se classe à la 9ème place de la compétition. Pour ce joueur belge, adhérent au club des Tours des Hauts des Hauts de France, jeu et stratégie ne font qu'un. 
"On a énormément de stratégies différentes au milieu, confie-t-il. On peut être très agressif comme on peut jouer vraiment la défense, on peut jouer pour des manœuvres et on peut vraiment changer d'une partie à l'autre. Un jour, on peut avoir envie de tout donner, de sacrifier des pièces et le lendemain de jouer une partie vraiment tranquille donc on peut vraiment jouer en fonction de son humeur".

Les joueurs viennent du monde entier, de Lituanie, de Russie ou encore d'Espagne et sont surveillés de très près par les arbitres. Christian Bracq est arbitre fédéral élite 1, il a l'oeil partout et guette la moindre faute "Un déplacement qui n'est pas respecté, par exemple, un fou qui est déplacé en cavalier, un roi qui a été mal effectué ou tout simplement une mauvaise manipulation de la pendule".

Le club de Saint-Quentin s'est fait un nom dans le monde des échecs. Depuis six ans, il se classe dans le top 12 de l'hexagone, une place qu'il compte bien garder en attirant les plus jeunes, comme l'explique Frédéric Waquet, président des Tours des Hauts de France : "On a une école d'échecs qui fonctionne depuis plusieurs années et donc on peut former des jeunes dès 6 ans. Ce qui est intéressant,  c'est qu'un joueur qui arrive et qui découvre a une perspective de progression très large puisqu’il va pouvoir monter d’équipe en équipe et aller jusqu’au top niveau s’il a besoin. Il n’aura pas besoin de changer de club. Il peut rester à Saint-Quentin".

Sur le même sujet

Le tube "Valerie" repris par Still Amy

Les + Lus