Saint-Quentin : une exposition pour créer du lien entre les habitants du Faubourg d'Isle

L'exposition a lieu au 115 Galerie d'art, du 25 au 31 octobre. / © France 3 / E. Breil
L'exposition a lieu au 115 Galerie d'art, du 25 au 31 octobre. / © France 3 / E. Breil

Pour la deuxième année, le conseil de quartier du Faubourg d'Isle à Saint-Quentin expose les œuvres des habitants au 115 Galerie d'art. L'occasion pour eux de se rencontrer et de se découvrir.

Par CDC et ML

Les signatures sont inconnues, les styles variés. Le point commun entre les toiles montrées depuis le 25 octobre au 115 Galerie d'art, à Saint-Quentin, est l’origine de leurs auteurs. Tous sont issus du même quartier, celui du Faubourg-d’Isle, dont le conseil est à l’origine de cette exposition.
 

L’événement est organisé pour la deuxième fois cette année. Il doit permettre de mettre en lumière des "talents" cachés, mais aussi de créer du lien social. Mission réussie selon Viviane Gautier, membre du conseil de quartier : "Ça permet aux gens, déjà, de se connaître, d’échanger, de se rencontrer." Et de citer le cas d’un des exposants, qui habite "à 200 mètres" de chez elle : "Ça nous a permis de nous connaître et, quand on se rencontre… « Salut Andy », « salut Viviane » et c’est parti !" 
 
Saint-Quentin : une exposition des habitants du Faubourg d'Isle
Reportage de C. Di Crescenzo, E. Breil, N. Perrin. Avec Viviane Gautier, membre du conseil de quartier du Faubourg d'Isle, Ahiète Draris, artiste et habitante, et Cathy Trouvé, conseillère de quartier.

Les artistes amateurs explorent de nombreuses techniques : huile, acrylique, pastel, aquarelle, photographie… Sous l’œil aiguisé de leurs homologues, l’exposition sert aussi de partage d’expériences. "C’est valorisant, assure Ahiète Draris, l’une des exposantes. J'espère qu'elles vont plaire et en même temps, j’ai quelques critiques. Je le fais pour moi, mais le fait que j’aie un retour qui soit positif, c’est plaisant."
 

"C’est bien, parce que ça crée vraiment une cohésion sociale, renchérit Cathy Trouvé, conseillère de quartier. Les gens viennent d’eux-mêmes. Pendant cinq jours, tout le monde va se relayer pour pouvoir tenir la permanence, sans qu’on ait eu besoin de dire qui fait quoi." Il est donc possible d’admirer les toiles, mais aussi de rencontrer les artistes jusqu’au 31 octobre.
 

Sur le même sujet

Les + Lus