Un médecin sillonne la France en camping-car pour faire des remplacements en zone rurale : "ça nous permet de souffler"

Alors qu'il vient de finir son internat Martial Jardel, médecin généraliste s'est lancé dans un projet peu banal : traverser la France en camping-car pour faire des remplacements, là où les médecins se font rares. Durant deux semaines, il fait étape à Vervins en Thiérache dans l'Aisne. 

Le docteur Martial Jardel au volant de son camping-car
Le docteur Martial Jardel au volant de son camping-car © Delphine Dubourg / FTV

C'est un tour de France en 11 étapes un peu particulier. Martial Jardel n'est pas coureur cycliste mais médecin généraliste.

Après avoir terminé son internat, il a décidé de se lancer durant 5 mois dans un projet peu banal : traverser les régions en camping-car et s'arrêter là où il manque des médecins, pour faire des remplacements. 

Le Cher, le Jura, le Haut-Rhin, la Meuse. Et pour cette 5e étape : l'Aisne. À Vervins, il assurera des remplacements durant deux semaines. "Le premier jour est toujours un jour difficile, confie-t-il. Mais c'est une difficulté que je connais et qui fait partie du projet. On arrive dans un nouveau cabinet, avec un nouveau fonctionnement, de nouveaux patients, de nouvelles manières de travailler... Le fond du métier est le même mais la forme change toujours."

Et c'est bien pour cela que le jeune médecin a décidé de se lancer dans cette aventure. "C'est passionnant de stimuler un peu ses capacités d'adaptation. De découvrir le pays, des manières de travailler différentes. Pour l'instant, j'ai pu remarquer qu'il n'y a pas une structure qui est identique. J'essaye ainsi de grapiller les bonnes idées à chaque endroit où je vais."

Difficile de trouver des remplaçants

Au-delà de cette démarche personnelle, le médecin est accueilli tel un libérateur par ses confrères. "Depuis septembre dernier, on ne trouve plus de remplaçants. On est donc bien contents que Martial vienne nous rendre service, avoue François Chapelet, médecin généraliste à Vervins. Cela nous permet de souffler. Par exemple, cette semaine, cela va me permettre de diviser mon travail par deux. Je garde juste mon travail à l'hôpital et je vais pouvoir me décharger de la prise en charge des patients en ville."

Le docteur Martial Jardel lors d'un remplacement dans un cabinet médical de Vervins dans l'Aisne
Le docteur Martial Jardel lors d'un remplacement dans un cabinet médical de Vervins dans l'Aisne © Delphine Dubourg / FTV

Une aide précieuse également en cette période de crise sanitaire. "Quitte à remplacer des médecins, autant les remplacer durant cette période difficile. Moi, je suis tout juste jeune diplômé, je me suis dit : c'est le moment d'aller prêter main forte", affirme Martial Jardel. 

Logé en toutes circonstances

Pour pouvoir assurer ses remplacements de manière efficace, le médecin a choisi le camping-car. "C'est rigolo, sourit-il. Ça rajoute un peu d'enthousiasme dans l'aventure. Et puis cela permet de m'affranchir de la problématique du logement. C'est ça aussi d'aller remplacer dans les territoires qui sont un peu isolés, c'est que souvent il n'y a pas de logement accolé au cabinet. Moi, désormais ça met égal, j'ai mon logement, je loge où je veux."

Le médecin Martial Jardel se déplace en camping-car pour rendre visite à ses patients
Le médecin Martial Jardel se déplace en camping-car pour rendre visite à ses patients © Delphine Dubourg / FTV

Une démarche qui étonne certains patients. "On était très surpris de voir ce médecin qui n'était pas le nôtre, mais bon tant qu'il connaît son métier, c'est le plus important", confie l'un d'entre eux. 

En Thiérache ou ailleurs, être au plus proche des patients, c'est le but du jeune médecin. Le tour de France du docteur Jardel s'achèvera en août 2021. Toutes ses vacations sont d'ores et déjà réservées. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société