Un Amiénois lance un site internet pour aider les professionnels de santé libéraux

La plateforme est conçue pour être utilisée facilement sur mobile. / © France 3 Picardie
La plateforme est conçue pour être utilisée facilement sur mobile. / © France 3 Picardie

Un infirmier libéral originaire d'Amiens lance une plateforme en ligne pour aider les professionnels de santé libéraux à se rencontrer, et faciliter les remplacements. 

Par RI

Si votre kiné veut partir en vacances, ou si votre infirmier libéral a besoin de s'arrêter temporairement pour raisons de santé, ils doivent impérativement trouver un remplaçant C'est une obligation : le soignant doit garantir la continuité des soins de ses patients. Pas toujours facile néanmoins de trouver la bonne personne... Il existe des systèmes de petites annonces, mais pas encore de plateforme à grande échelle pour mettre en relation ces professionnels. 

Des profils qui "matchent"


Frédéric Caron, infirmier libéral dans la Somme, a décidé de pallier ce manque. D'ici la fin du mois de juillet, il va lancer la version bêta de son site internet www.me-remplacer.com. Le principe est simple : les professionnels de santé libéraux s'inscrivent, et un algorithme détermine les profils correspondant à leurs besoins. C'est ce qu'on appelle du "matching", un peu comme pour une application de rencontres. 

Par exemple, si une sage-femme a besoin de se faire remplacer, elle renseigne son lieu d'exercice, le nombre des patients qu'elle suit, les particularités de sa patientèle... L'algorithme va se mettre en route pour lui présenter des profils de soignants remplaçants qui pourraient être à la fois capable de prendre ce poste, et intéressés. 


Éviter les burn-out


"En permettant aux soignants de partir en vacances, on améliore le suivi des patients. On en parle peu, mais beaucoup de personnels de santé libéraux sont au bord de l'épuisement professionnel, parce qu'ils ne peuvent pas s'arrêter.", explique le créateur de la plateforme. "Pour ça, il faut fluidifier l'organisation du remplacement, c'est trop compliqué aujourd'hui."

Sécurité pour tous


Ce qui ne facilite pas la tâche, c'est que les libéraux sont par définition leurs propres patrons. Les remplaçants ne sont pas les salariés des professionnels qu'ils remplacent. "Il y a besoin de sécurité des deux côtés, pour le remplaçant comme pour le remplacé.", insiste Frédéric Caron. Le remplacé doit être absolument sûr que la personne qui va prendre sa place est fiable, et le remplaçant a besoin de s'assurer qu'il sera payé à temps par exemple.

"Je vais vérifier systématiquement les profils de ceux qui s'inscrivent, notamment s'ils ont bien l'autorisation d'exercer, grâce à mon partenariat avec le ministère de la Santé. Et je vais m'assurer également que le contrat tient la route juridiquement, pour garantir le paiement par exemple."

Le site devrait être complètement fonctionnel avant l'automne.

Sur le même sujet

Bouzincourt (80): inhumation des corps de deux soldats britanniques

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne