• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Amiens : une battle de dessins pour gagner des chicons

Pour chaque "match", un thème est tiré au sort / © France 3 Picardie / Célia Mascré
Pour chaque "match", un thème est tiré au sort / © France 3 Picardie / Célia Mascré

Les deux créateurs d'une toute nouvelle revue de bande dessinée appelée Pierre, Papier, Chicon ont organisé mardi soir une battle de dessins au Délirum Café, à Amiens. Objectif, se faire connaître et récolter des fonds pour leur projet.... Tout en passant un bon moment !

Par Célia Mascre

Du dessin contre des chicons ! Tel était l'esprit de la soirée organisée mardi soir au bar le Délirium, à Amiens. David et David, alias les "Davids" (insistez sur le 's'), les deux créateurs de la revue de bande dessinée Pierre, Papier, Chicon, ont profité d'une battle de dessin pour présenter leur projet et, tant qu'à faire, récolter des fonds.

Car cette revue, elle n'est pas encore sortie de terre. Si des planches étaient exposées, la revue en elle-même attend encore quelques généreux dons pour être imprimée. Sur la plateforme de financement participatif Ulule, les "Davids" espèrent récolter 10 000 euros.

Une somme qui aterrira directement dans leur poche, puisqu'ils ne passent pas par un éditeur. "C'est un choix qui nous permet de nous réapproprier notre outil de travail, être libre dans nos choix", justifie David François, qui a aussi assuré la colorisation de la BD La Guerre Des Lulus.


Au sommaire de cette future revue, une histoire dessinée par un jeune auteur, une seconde par un auteur "installé" et une chronique littéraire. Pour le tout premier numéro, c'est le célèbre dessinateur Fraco qui nous racontera l'histoire de Lafleur, personnage typiquement picard. "Un petit gars du peuple qui se bat contre les institutions. C'est un peu l'alter-ego de quiconque veut se faire entendre", détaille David François.

Si les auteurs ont récolté les trois quarts de la somme, il manque encore 2500 euros. Pour chaque don, des contreparties sont offertes. Pour les plus généreux, une édition limitée de l'histoire de Lafleur en langue picarde est promise.


A l'occasion de la soirée au Délirium Café, une tombola a permis de récolter plusieurs dizaines d'euros. Les gagnats ont reçu des lots composés de BD, de bière locale et... de chicons bien sûr !

Pour faire un don et recevoir des contreparties : cliquez sur ulule.

Qui sont-ils ?

David François est un dessinateur et coloriste de bande dessinée originaire d'Amiens. Il a notamment colorisé la BD picarde La guerre des lulus et dessiné Un homme de joie.

David Périmony est quand à lui un nouvel auteur de bande dessinée et illustrateur amiénois qui a fondé en 2014 l'association La hutte du déhu, association qui réalise plusieurs publications de jeunes talents locaux.

A lire aussi

Sur le même sujet

VAFC : Olivier Guégan, invité exceptionnel de Tribune Nord

Les + Lus