• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Bassin minier : démantèlement d'un gang de braqueurs

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

11 membre présumés d'une même équipe de braqueurs originaires du bassin minier et soupçonnés d'avoir commis des dizaines de vols avec violence, ont été identifiés par la police qui vient de boucler une affaire de casse-bélier vieille de presque deux-ans.

Par @f3nord

Le groupe de surveillance et d'intervention sur les bandes (GSIB) du commissariat de police de Lens vient de boucler une affaire vieille de presque deux ans : une tentative de braquage et un braquage à la voiture-bélier de deux banques à Libercourt et à Oignies, fin juin 2014. 11 personnes sont soupçonnées d'y être impliquées et sont maintenant dans les mailles de la justice Six d'entre elles sont incarcérées. 

Après avoir échoué le 26 juin 2014, en tentant de faire sauter le distributeur automatique de billets (DAB) d'une agence de La Poste à Libercourt, à l'aide d'une bonbonne de gaz, une "équipe" s'était attaquée deux jours plus tard à la Caisse d'Epargne de Oignies, avec plus de succès. Les malfaiteurs avaient foncé avec une BMW dans la banque et s'étaient saisis d'une cassette de billets, d'une valeur de 40 000 euros. La voiture avait été volée sur le mode du car-jacking, avec violences.


Déjà impliqués dans plus de 25 braquages

Après près de deux ans d'investigations, les enquêteurs ont donc pu identifier les auteurs et leurs complices présumés, onze personnes originaire d'Hénin, Carvin, Libercourt ou encore Oignies

Six de ces suspects, les principaux auteurs, sont déjà incarcérés dans le cadre d'une très large série de vols à main armée commis dans le Nord et le Pas-de-Calais. Plus de 25 supermarchés et commerces braqués entre septembre 2015 et avril 2015. Des attaques lors desquelle une cliente avait reçu une décharge de fusil de chasse et un gérant avait été blessé par balle.

Les cinq autres suspects devraient être déférés prochainement en vue d'une mise en examen.

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus