• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Belgique : après les chiens, des chevaux nains guides d'aveugles

Aux Etats-Unis, de nombreuses personnes malvoyantes sont accompagnées de chevaux-nains. / © MAXPPP
Aux Etats-Unis, de nombreuses personnes malvoyantes sont accompagnées de chevaux-nains. / © MAXPPP

A Bruges, une femme malvoyante s'accompagne désormais d'un cheval nain pour ses déplacements. Une initiative déjà testée au Royaume-Uni. 

Par Jeanne Blanquart

Et si les chevaux prenaient le pas sur les chiens guides d'aveugles ? En Belgique, nos confrères de WTV ont suivi Monique Van Den Abeel, malvoyante. Depuis peu, elle est accompagnée dans ses déplacements à l'extérieur par Dinky, un cheval-nain formé pour aider les malvoyants. 



Monique Van Den Abeel a pu rencontrer son futur compagnon à Tongres, en Belgique. Dès septembre, il l'accompagnera chez elle, à Bruges


Une initiative américaine


L'idée de former des chevaux nains à l'accompagnement des personnes malvoyantes est née aux Etats-Unis, au début des années 2000. Mais les chevaux guides d'aveugles sont encore une exception.

En France, seul le domaine de la Geneste, à Châteaufort-en-Yvelines, propose de former des chevaux-nains. "Le travail s'effectue grâce à plusieurs exercices : marcher côte à côte, répondre aux ordres (stop, marche…), apprendre à éviter les obstacles et protéger son maître en cas de danger", explique Jean Bouissou, formateur, à nos confrères de l'Echo Républicain

En Angleterre, Mohammed Salim Patel, journaliste de BBC malvoyant depuis l'âge de 15 ans et phobique des chiens, a lui aussi adopté un cheval guide d'aveugle. 


Sur le même sujet

Les postiers de Saint-Quentin en grève

Les + Lus