• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Boulogne-sur-Mer : un enfant de cinq ans victime d'une méningite foudroyante

L'enfant était scolarisé en maternelle à l'école Saint-Patrick dans le quartier du Chemin Vert à Boulogne-sur-Mer / © Google Street View
L'enfant était scolarisé en maternelle à l'école Saint-Patrick dans le quartier du Chemin Vert à Boulogne-sur-Mer / © Google Street View

Un enfant de cinq ans est décédé des suites d'une méningite foudroyante dans la nuit de lundi à mardi à Boulogne-sur-Mer. Il était scolarisé en maternelle  à l'école Saint-Patrick. Ses camarades de classe bénéficient d'un traitement préventif, mais l'école reste ouverte.

Par @france3nord

L'école Saint-Patrick a été informée ce mardi matin : Baptiste, un garçon de 5 ans scolarisé en moyenne section de maternelle, est décédé dans la nuit des suites d'une méningite foudroyante

Une aide psychologique a aussitôt été mise en place et des mesures prophylactiques entreprises. Les élèves scolarisés dans la même classe que la victime bénéficient d'un traitement préventif.  Mais l'école reste ouverte, comme l'indiquent nos confrères de La Voix du Nord

L’Agence régionale de santé (ARS) indique dans un communiqué que « tous les parents des enfants concernés par le traitement préventif par antibiotiques vont être informés  ». Elle précise «  qu’aucune désinfection, ni fermeture des locaux n’ont été nécessaires car la bactérie méningocoque ne résiste pas à l’air ambiant  », ce qui limite considérablement les risques de propagation de la maladie.

Des risques de transmission limités 


L'ARS ajoute que la méningite se transmet uniquement de personne à personne par des contacts directs, répétés et rapprochés. Le risque de transmission est donc très limité. Ce germe très fragile ne survit pas en dehors de l’homme, par conséquent il n’est pas nécessaire de désinfection les locaux fréquentés par un malade.


Le médecin et les psychologues de la direction diocésaine de l’enseignement catholique sont présents dans l’école pour écouter les élèves et les enseignants qui ont besoin d’évoquer le drame. La fête de l'école, qui devait se tenir samedi, a été annulée.

A Calais, une petite fille âgée de quatre ans a été hospitalisée mercredi pour une méningite à méningocoque.




Les symptomes de la méningite

Les symptômes sont une fièvre supérieure à 38°5 possiblement associée à des maux de tête, une gêne à la lumière, des nausées ou des vomissements, une raideur de nuque.
Chez le nourrisson et le petit enfant, les signes se limitent parfois à une fièvre supérieure à 38°5 associée à/ou une modification du comportement : agitation ou somnolence, modification des pleurs qui deviennent plaintifs, geignards (aspect douloureux), modification de la coloration, refus de l’alimentation.
Chez l’adulte comme chez l’enfant des signes cutanés de type purpura (taches rouges foncées ou pourpres sur la peau ne s’effaçant pas à la pression) dans un contexte de fièvre, doivent également alerter.
Si l’un de ces signes d’alerte apparaît, prendre contact sans délai avec le médecin traitant, à défaut appeler le 15.
En moyenne, une soixantaine de méningites sont déclarées à l’ARS Hauts-de-France chaque année.
(Source ARS) 

Sur le même sujet

Le film "Merci patron !" de François Ruffin a dépassé les 300 000 entrées

Les + Lus