Bours : un homme renverse volontairement deux jeunes à la sortie du Kes West

Un homme, qui a renversé deux jeunes Picards dimanche matin à la sortie du Kes West, une boîte de nuit très connue du Pas-de-Calais, était encore recherché mercredi. Le propriétaire de l'établissement a transmis les images de vidéo-surveillance à la gendarmerie.

Les images captées par le dispositif de vidéo-surveillance du Kes West font froid dans le dos. Le propriétaire se les repasse en boucle depuis dimanche sans comprendre comment tout a pu dégénérer dimanche, vers 6h du matin, à la fermeture de son club, l'un des plus prisés du Pas-de-Calais. Les premières vidéos montrent en effet deux groupes de personnes discutant dans "un esprit bon enfant" selon Jérémy Leroy. Mais cinq minutes plus tard sur le parking, tout dérape dans une violence inouïe. Une Golf se rapproche du petit groupe de jeunes, marque un temps d'arrêt puis percute les deux victimes avant de prendre la fuite. Le caractère volontaire de l'agression ne semble faire aucun doute.

"On voit le véhicule qui s'enfuit alors qu'il vient de passer sur deux personnes", observe Jérémy Leroy. "Mon responsable sécurité entend très clairement des filles hurler à l'intérieur de l'habitacle. Moi, ça m'a glacé"  

Un quart d'heure après les faits, la gendarmerie et les pompiers arriveront sur les lieux du drame. L'état des victimes, originaire du département voisin de la Somme, est jugé très sérieux : l'une souffre d'une fracture ouverte à la cheville l'autre d'une fracture du col du fémur et du fémur. Mercredi, l'auteur de l'agression n'avait pas encore été interpellé. Selon La Voix du Nord, le conducteur n'était pas le propriétaire du véhicule. Le parquet d'Arras a été saisi l'enquête.