Caudry : il recycle la vieille piscine tournesol

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thibault Saingorgie-Bruno Espalieu

Elles datent des années 70. Les piscines qu'on appelle tournesols, entièrement préfabriquées, et aujourd'hui vieillissantes, aujourd'hui détruites dans de nombreuses villes. Même si elle va être démontée, c'est un autre destin qui attend celle de Caudry.

Depuis 2 ans, la piscine tournesol de Caudry est fermée. Obsolète, trop vieille, d'une autre époque. Des générations de Caudrisiens y ont appris à nager, à commencer par le maire Guy Bricout : "Si on regarde les murs, vous verrez qu'il y avait du travail à faire pour la remettre en état. Il n'y a pas de chauffage. Il y a eu des fuites... C'était une piscine qui était prévu pour durer 30 ans. Elle a fait 50 ans !"

Aujourd'hui, cette piscine fait le bonheur de Clément Cividino, galeriste. Cette semaine, il est venu de Perpignan pour démonter pièce par pièce le mobilier en plastique avant la démolition définitive. Un bon moyen de faire du recyclage. Il voit dans ces pièces des témoignages du design des années 60 : "On ressort des lignes grises d'après-guerre. On commence vraiment à se faire plaisir, à tester, à oser la couleur. Ça allait dans le contexte social de l'époque. " Clément Cividino devrait en faire une galerie itinérante. 



Après les résultats catastrophiques de la France aux JO de 1968, ces piscines tournesol avaient poussé comme des champignons. Le but : donner envie de se jeter à l'eau pour former de futurs champions. Selon La Voix du Nord, ce modèle de piscine a été construit à 183 exemplaires, il n’en reste qu’une cinquantaine toujours en activité ! 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité