• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Chiffres de l'insécurité : la région Hauts-de-France mal classée

© MAXPPP
© MAXPPP

Les chiffres de l'insécurité et de la délinquance sont tombés. En 2016, la France a connu plus d'homicides qu'en 2015, sans compter les victimes du terrorisme et notre région n'est pas épargnée. 

Par F3 Nord

En 2016, 892 personnes ont été victimes d’homicide (y compris coups et blessures volontaires suivis de mort). Presque un homicide sur cinq hors vols et règlements de compte a lieu dans la sphère familiale. Hors attentat, il y a donc eu une hausse de 11% des homicides entre 2015 et 2016.

Concernant les coups et blessures volontaires, la région PACA, les Hauts-de-France et l’Île-de-France sont les trois régions les plus exposées, avec plus de 4 victimes enregistrées pour 1 000 habitants en 2016. Dans le Nord, 11 751 plaintes ont été enregistrées pour des coups et blessures.

Vols avec armes en baisse

Au niveau de la fréquence des vols avec armes, la région Hauts-de-France ,se classe juste derrière  Ile de France et PACA, avec un peu plus de 0,1 fait pour 1 000 habitants. A noter que dans le Nord, il y a eu 5080 vols de ce type.

Concernant l’intensité des vols violents sans arme, les Hauts-de-France sont particulièrement touchés avec plus de 1,2 vol pour 1 000 habitants. Là le chifre bondit dans le Nord avec 24 944 faits.

Les vols sans violence contre les personnes sont plus fréquents en Île-de-France. Mais notre région est touchée aussi avec 7.8 vols pour 1000 habitants. Globalement, c'est un chiffre en baisse dans les Hauts-de-France, - 400 vols. La baisse est portée par l’Aisne (-12 % soit 400 vols en moins). En revanche, les Hauts-de-France sont particulièrement exposées aux vols d’accessoires sur les véhicules.

Un taux de cambriolage stable

Le taux de cambriolage par logement est plus élevé dans les agglomérations ayant entre 50 0000 et 200 000 habitants. Au-delà de 200 000 habitants, l’intensité des cambriolages bondit et dépasse les 9 cambriolages pour 1 000 logements. Les Hauts-de-France sont la 4ème région la plus touchée, avec 7.9 cambriolages pour 1000 habitants. Une tendance stable. Le Nord a lui seul comptabilise 11 422 cambriolages (+5%) mais les autres départements permettent "l'équilibre" par rapport à 2015.

Apologie du terrorisme.

Paris enregistre le plus grand nombre de dossiers avec près de 9 % des infractions. Suivent les Alpes-Maritimes
et les Bouches-du-Rhône avec 5 %, le Nord, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et le Rhône en enregistrent chacun 4 %. A noter que 13 départements concentrent plus de 50 % des affaires.

Sur le même sujet

L'agriculture de l'Union européenne peut-elle être verte ?

Les + Lus