Comment les victimes d'inondations sont-elles indemnisées ?

Les sinistrés doivent avertir rapidement leurs assureurs, sans attendre que soit décrété l’état de catastrophe naturelle. Les dégâts provoqués par les orages sont couverts par l’assurance « multirisques habitation ».

© Pierre A. Lepetit

Que change l’état de catastrophe naturelle ? 

Décidé par l’Etat, l’état de catastrophe naturelle joue un rôle important dans l’indemnisation des assurés. Les zones liées à l’état de catastrophe naturelle bénéficient : Les assureurs recommandent aux sinistrés de transmettre immédiatement un état estimatif des pertes et de leur fournir tout type de document attestant de l'existence et de la valeur des biens détruits ou endommagés (factures, contrats, expertises, photographies).

Si votre commune est déclarée en état de catastrophe naturelle, tous les biens couverts par la garantie « dommages » incluse dans les contrats multirisques habitation seront indemnisés : le mobilier et le matériel abîmés ou disparus, les frais de remise en état des sols et des murs, etc. La garantie catastrophe naturelle couvre également les dommages « directs » tels que les frais de pompage, nettoyage et désinfection.
Les véhicules assurés au tiers, c'est-à-dire uniquement en responsabilité civile, ne bénéficient pas de l'assurance catastrophe naturelle. 

Les délais d'indemnisations

Les assureurs ont deux mois pour verser une première provision et trois mois dès constitution du dossier pour indemniser intégralement.
Pour des dommages allant généralement jusqu'à 500 ou 1.000 euros, le sinistré peut engager les dépenses après échange avec son assureur et se faire rembourser ultérieurement. Au-delà, l'assureur enverra un expert pour estimer les dommages. Lors de l'indemnisation, une partie reste à la charge des sinistrés: l'assureur déduira du montant assuré une franchise, fixée par la loi, de 380 euros pour les biens à usage des particuliers et de 1.140 euros minimum pour les biens à usage professionnel.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo