Copé salue la campagne "héroïque" de Xavier Bertrand après une rencontre à Lille

Publié le Mis à jour le
Écrit par avec AFP
Jean-François Copé accueilli mercredi au conseil régional à Lille par Xavier Bertrand.
Jean-François Copé accueilli mercredi au conseil régional à Lille par Xavier Bertrand. © Capture France 3

Jean-François Copé, ex-président de l'UMP (aujourd'hui Les Républicains), a rencontré mercredi à Lille Xavier Bertrand, qualifiant "d'absolument héroïque" sa campagne pour la conquête de la région Nord Pas-de-Calais/Picardie, auparavant administrée par la gauche.

"On était contents de se voir parce que Xavier, il vit quand même une expérience très particulière, il a fait une campagne absolument héroïque, dans un contexte qui était très très dur, dans lequel, en plus, tout le monde le donnait perdant", a affirmé Jean-François Copé à la suite d'une rencontre d'environ une heure au conseil régional avec son ancien rival.

Xavier Bertrand a raccompagné discrètement son hôte après l'entretien avant de le laisser s'exprimer seul devant la presse. L'inimitié entre les deux hommes est notoire. "Moi j'ai évidemment suivi ça de très près avec lui, même si c'était pour moi une période encore silencieuse, mais j'ai trouvé vraiment qu'il avait mené une campagne très courageuse dans ce contexte difficile", a repris M. Copé.

Comme anticipé par les sondages, Xavier Bertrand avait été largement distancé par Marine Le Pen au premier tour (25% contre 40,6%) mais l'avait nettement emporté au second (57,77% contre 42,23%) grâce au report sur son nom des électeurs de gauche et au renfort des abstentionnistes. Le candidat socialiste Pierre de Saintignon (18,2% au 1er tour) s'était désisté en sa faveur.


Copé, le retour

Le député-maire de Meaux avait également d'autres étapes au menu dans le département mercredi, notamment la visite de la "Ruche d'entreprises Nord de France" ou encore la participation à un débat dans une école de commerce. Jean-François Copé effectue actuellement un retour sur la scène politique avec la publication d'un livre, "Le sursaut français" (Stock).

Abîmé par la guerre avec François Fillon pour la conquête du parti fin 2013, il avait démissionné le 15 juin 2014 de la présidence de l'UMP alors que son parti était embourbé dans l'affaire Bygmalion sur le financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.