Coronavirus Covid-19 : la Belgique élargit le port obligatoire du masque (magasins, cinémas, musées)

Chez nos voisins belges, le masque est désormais obligatoire dans la plupart des lieux fermés. 

Renforcement des précautions en prévision d'une 2ème vague de coronavirus Covid-19 ? La Belgique doit entériner ce vendredi l'élargissement du port obligatoire du masque, qui devra être porté dès samedi dans les magasins, les cinémas, les lieux de culte ou encore les musées et bibliothèques, pour mieux protéger la population contre le coronavirus. Tous les lieux fermés sont visés par cette mesure.

"Cette liste pourrait être amenée à évoluer dans le temps, en fonction de la situation épidémiologique de notre pays. Le port du masque reste toujours fortement recommandé dans les autres situations", écrit le gouvernement de la Première ministre Sophie Wilmès dans un communiqué publié jeudi soir.

Le port du masque était déjà obligatoire dans les transports en commun ou "lors de l'exercice de professions avec contacts rapprochés", comme dans les salons de coiffure.

10 000 morts en Belgique

Les Belges qui ne respecteraient pas ces obligations s'exposent à "une sanction pénale". Les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés. "De plus, l'arrêté ministériel prévoira spécifiquement la possibilité de fermeture des établissements qui enfreindraient les règles en vigueur de manière répétée",
est-il ajouté.

Le Covid-19 a fait près de 10 000 morts en Belgique. Cette décision, qui fait suite la recommandation jeudi soir d'un groupe d'experts, doit être entérinée vendredi par un Conseil national de sécurité.
Le gouvernement belge n'a pas expliqué clairement pourquoi elle intervenait maintenant alors que le déconfinement est en phase 4. Une légère augmentation du nombre de cas a été notée ces derniers jours en Belgique. "Le masque fait partie de la stratégie de sortie du confinement, avec des avis qui ont évolué, a simplement expliqué le ministre des Affaires étrangères, Philippe Goffin. Les mesures doivent être adaptées au fur et à mesure. Chaque fois que c’est nécessaire on adapte les mesures."
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité