Coronavirus chez nos voisins : les Britanniques priés de ne pas se réfugier sur le littoral ou à la campagne

Les Britanniques sont priés de ne pas se déplacer sur le littoral ou à la campagne pour ne pas propager davantage le nouveau coronavirus, députés et offices de tourisme locaux dissuadant les visiteurs.
 
Le comté de Cornouailles déconseille fortement aux visiteurs de venir en ces temps d'épidémie.
Le comté de Cornouailles déconseille fortement aux visiteurs de venir en ces temps d'épidémie. © K. Irlmeier/picture alliance / blickwinkel/K/Newscom/MaxPP
L'office de tourisme des Cornouailles, région du sud-ouest du pays connue pour ses plages, a demandé aux visiteurs de "reporter leur voyage" dans un communiqué publié sur son site internet. Le conseil local a souligné que les visiteurs prenaient "le risque de ne pas pouvoir rentrer chez eux comme prévu" et devaient prendre conscience de la pression qu'ils ajoutaient sur les services publics locaux.

La progression du Covid-19 s'est accélérée ces derniers jours au Royaume-Uni, où il a déjà fait 177 morts. Le gouvernement britannique a déconseillé tout contact ou voyage non essentiel et ordonné vendredi la fermeture des pubs et restaurants, mais les promenades ne sont pas interdites.
 
Avec le retour des beaux jours, nombreux sont ceux tentés de prendre l'air sur la côte. "S'il vous plaît, ne vous rendez pas en Cornouailles, nous ne voulons pas diffuser encore plus le virus", a imploré ce samedi le député local Steve Double sur SkyNews. Il a raconté avoir des échos de nombreux visiteurs se rendant dans la région, menaçant "les vies" des personnes à risque.

Au Pays de Galles, la députée Liz Saville Roberts a enjoint sur Twitter "ceux tentés de rejoindre les zones rurales du nord du Pays de Galles pour s'isoler d'y penser à nouveau", soulignant les difficultés des services de santé régionaux.
 
Les secouristes en mer de la RNLI (Institution royale nationale des bateaux de sauvetage) ont rappelé aux visiteurs les conseils de sécurité et leur ont demandé de garder deux mètres de distance entre chaque personne lors de leurs promenades sur la côte.

"Nous savons que c'est une période difficile et nous ne pouvons pas vous accueillir les bras ouverts pour profiter de nos "afternoon teas", nos pintes de bière, chanter à nos terrasses, se balader dans nos belles campagnes, visiter des demeures et des jardins en plein floraison", a tweeté mercredi l'office du tourisme du Royaume-Uni, Visit Britain, qui distille à la place des conseils de films, séries, ou recettes de cuisine britanniques.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société royaume-uni international