Coronavirus chez nos voisins : lancement d'un système de traçage en Angleterre

Le dispositif, baptisé "Test & Trace", va pouvoir accompagner le déconfinement qui s'amorce au Royaume-Uni.
© Pippa FOWLES / 10 Downing Street / AFP
Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mercredi le lancement en Angleterre d'un système permettant de tracer les malades infectés par le nouveau coronavirus, afin d'accompagner un déconfinement progressif.

 

37 460 morts


Ce dispositif est au coeur de la stratégie de l'exécutif britannique pour assouplir le confinement en vigueur depuis plus de deux mois dans le pays, le deuxième au monde le plus endeuillé après les Etats-Unis avec 37.460 morts selon un bilan officiel mercredi (+412) - et plus de 46.000 en comptant également les cas suspects de coronavirus. 

Ce nouveau système de traçage sera assuré dès jeudi par 25.000 "traceurs" qui pourront tracer les contacts de 10.000 cas par jour.  
 
À partir de jeudi, toute personne testée positive devra communiquer ses interactions récentes aux équipes compétentes du service public de santé (NHS).

Les personnes entrées en contact avec un cas positif devront s'isoler durant 14 jours, qu'elles présentent ou pas des symptômes. 
 
"Nous demanderons aux personnes de rester à la maison. Si elles ne suivent pas cet avis, (...) nous examinerons les sanctions qui pourraient être nécessaires", a indiqué Boris Johnson devant les députés du comité de liaison de la Chambre des communes. 

 

Des réouvertures à partir de mi-juin


Après le confinement décrété le 23 mars, certaines classes de maternelle et de primaire vont rouvrir début juin, et la réouverture de commerces non alimentaires est prévue mi-juin.

Critiqué pour sa gestion de la pandémie, la lenteur à augmenter les capacités de dépistage et le manque d'équipements de protection pour les soignants, Boris Johnson avait promis, le 20 mai, que le Royaume-Uni disposerait d'ici au 1er juin d'un système de traçage efficace. 

Le dispositif doit également s'appuyer sur une application, actuellement testée sur l'île de Wight, dont le déploiement au niveau national est prévue dans les prochaines semaines.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
royaume-uni international coronavirus/covid-19 santé société déconfinement