Coronavirus : Xavier Bertrand, inquiet pour les opérateurs transmanche, demande des mesures de soutien

Le président de la région Hauts-de-France Xavier Bertrand a appelé jeudi les gouvernements français et britanniques à engager urgemment "des discussions bilatérales" pour soutenir les opérateurs transmanche qui assurent des liaisons "vitales" selon lui.
 

Les ferries assurant la liaison entre Calais et l'Angleterre (archive).
Les ferries assurant la liaison entre Calais et l'Angleterre (archive). © SERGIO ROSENSTRAUCH / FRANCE 3
"Les liaisons Transmanche sont vitales pour le Royaume-Uni, l'Irlande et notre région (...) Dans les Hauts-de-France, des milliers d'emplois dépendent de ces activités maritimes, dans nos ports mais aussi dans la logistique", écrit Xavier Bertrand dans une lettre adressée au premier ministre Edouard Philippe et au ministre britannique des transports Grant Shapps.

"Privées des revenus du transport de passagers et confrontées à une forte baisse de l'activité de fret, les compagnies de ferries comme Brittany Ferries, DFDS et P&O sont directement menacées", tout comme l'exploitant du tunnel sous la Manche Getlink, prévient l'élu LR dans ce texte.
 

Au Royaume-Uni, "1100 employés de P&O ont été mis au chômage partiel", la compagnie ayant annoncé avoir "immédiatement besoin de 257 millions de livres pour continuer son activité", ajoute-t-il.

Par ailleurs, "pour l'alimentation et les produits pharmaceutiques", le Royaume-Uni dépend "majoritairement de cette route maritime", alerte aussi M. Bertrand. "Il est donc urgent que l'Etat Français engage des discussions bilatérales avec le gouvernement britannique afin de s'assurer que nos deux pays mobilisent les moyens nécessaires pour assurer un soutien des opérateurs Transmanche durant cette crise sanitaire", plaide-t-il.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société transmanche international royaume-uni côte d'opale tunnel sous la manche économie transports transports maritimes