Coup de blues, entraide et beaux paysages... Comment les habitants des Hauts-de-France voient leur région ?

Une étude de l'Institut Montaigne s'intéresse au ressenti des Français sur leur territoire.

Une maison à Bouttencourt, dans la Somme.
Une maison à Bouttencourt, dans la Somme. © isamiga76 / Flickr
Qualités et défauts de leur région, vie de tous les jours... l'Institut Montaigne s'est consacré dans une étude publiée ce mardi 19 février au ressenti des Français sur leur propre territoire.

Dans les Hauts-de-France, 800 personnes représentatives de la population ont été interrogées, et si tout n'est pas sombre dans le tableau brossé de la région, l'étude montre quelques points noirs.

 

Globalement heureux

Le positif d'abord. 72% des sondés se disent heureux et 65% sont satisfaits de l'équilibre entre leur temps de vie personnelle, familiale, sociale et professoinnelle, soit presque la moyenne nationale.

La première qualité de la région ? Ses habitants (selon 43% des habitants, beaucoup plus que dans les autres régions), puisqu'un tiers des sondés estiment qu'il y a de l'entraide et de la fraternité. Les paysages occupent également une belle place (41%), de même que les équipements publics (33%), deux points au-dessus de la moyenne nationale

 

Commerces qui ferment, chômage et... climat

Le négatif, maintenant. Les habitants des Hauts-de-France ne sont que 56% à penser qu'ils vivent dans un endroit qui va bien.

Les raisons ? Les personnes interrogées mettent pour la moitié d'entre elles (52%) l'accent sur les commerces qui ferment sans repreneur et sur les difficultés croissantes à trouver un emploi (61%). 

Ils sont aussi plus de la moitié à juger qu'il fait bon vivre dans leur commune ou leur quartier, et seul un tiers d'entre eux voudrait que leurs enfants y grandissent. C'est le score le plus bas, toutes régions confondues.
 
© Institut Montaigne

Mais le plus gros défaut reste, pour 44% des sondés... le climat. On voit bien que l'étude a été réalisée avant le mois de février et son bel ensoleillement.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société ruralité social économie