De la réserve de l’Amiens SC au rêve américain

Il y a 2 ans, Clément Diop tenait les buts de l’équipe réserve d’Amiens, en CFA2. Il y a quatre jours, il a joué son premier match en MLS, la ligue US, avec l’équipe de Los Angeles, le club star outre-atlantique où David Beckam a officié.

© LA Galaxy
Il y a un an, Clément Diop, ancien gardien de but dans la réserve de l'Amiens SC, s'envolait pour Los Angeles. Samedi 20 août, il a joué son premier match en MLS, ligue américaine, contre New-York. Si la victoire n'était pas au rendez-vous Clément Diop a marqué des points : il est nominé pour le plus bel arrêt de cette journée de championnat. 


Le Club des stars

Aux USA, son club, le Galaxy de LA n’est pas un club comme les autres. Le plus titré de la Ligue, c’est aussi celui qui aime attirer des stars (souvent en pré-retraite, il faut bien l’avouer). L’élégant David Beckham y a posé ses valises en 2007, jusqu’en 2012, après une carrière bien remplie en Europe et juste avant de rempiler pour quelques piges à Milan et au Paris-Saint-Germain.

Aujourd’hui, la tête d’affiche, c’est son compatriote : Steven Gerrard (114 sélections internationales). Et visiblement, entre lui et Clément Diop, le courant passe bien.


Le rêve américain ?

Longtemps considéré comme une maison de retraite (cf Thierry Henry), le championnat US est devenu attractif pour les jeunes footballeurs français, désireux d’obtenir du temps de jeu et un CV international. À l’image d’Aurélien Collin, lui aussi passé par l’Amiens SC et parti à 25 ans en MLS.
Cinq ans plus tard, c’est le Français le plus connu et le mieux payé chez les américains, officiant pour le club des New York Red Bulls.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport amiens sc