• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Un député belge accusé d'assassinat

Christian Van Eyken / © AFP
Christian Van Eyken / © AFP

Christian Van Eyken, élu francophone au Parlement flamand, est soupçonné d'avoir tué le compagnon de sa maîtresse. 

Par @F3nord

C'est le procès d'une des affaires les plus marquantes de ces dernières années en Belgique qui s'ouvre ce lundi à Bruxelles. Sur le banc des accusés, un député et sa compagne. Christian Van Eyken, seul député francophone au Parlement flamand, est accusé d'assassinat. Il va connaître ce lundi la date de son procès. 

En juillet 2014, l'ex-compagnon de Sylvia Boigelot (l'actuelle compagne du député) était retrouvé mort dans son lit. A-priori, rien de suspect dans ce décès. Puis après examen plus précis, un médecin légiste remarque une plaie minuscule au lobe d’une oreille et conclut que Marc Dellea, un nogociant en café de 45 ans, est mort d'une balle (d'un petit pistolet de défense) tirée derrière l'oreille. 

Pas de traces d'effraction, pas de signes de lutte, pas de vol, aucune arme retrouvée... Le mystère est total au début de l'enquête. Mais grâce aux images des caméras de surveillance installées dans le hall d’entrée, les policiers finissent par déterminer que le député et sa compagne se sont bien rendus ce jour-là chez Marc Dellea


Sylvia Boigelot a été placée sous mandat d’arrêt en octobre 2015. Christian Van Eyken, dont l’immunité parlementaire a été levée par le Parlement flamand, a été placé sous mandat d’arrêt le 26 janvier 2016 et incarcéré pour complicité. Mais deux jours plus tard, il a été libéré car le juge d’instruction avait oublié de signer le mandat d’arrêt. Depuis, il est libre et vit toujours avec sa compagne, elle aussi sorti de prison. Il a toujours clamé son innocence. Le député et sa compagne encourent jusqu'à 30 ans de prison. 

Sur le même sujet

Teaser Nabucco de Verdi

Les + Lus