Deux phoques amoureux communiquent via Facetime au Royaume-Uni

En Angleterre, un couple de phoques, Sija et Babyface séparés et placés dans deux centres animaliers distincts ont repris contact via l'application de visioconférence Facetime. Une première.

Pas facile de vivre séparés pour Sija et Babyface, deux phoques amoureux. Pour remédier à la distance, leurs soigneurs ont eu l'idée de mettre le couple de mammifères sur l'application de visioconférence d'Apple Facetime. C'est le site américain Mashable qui a raconté vendredi 23 octobre cette histoire insolite. 

Avant leur cruelle séparation, le couple de phoque vivait au Cornish Seal Sanctuary, un centre spécialisé pour les phoques blessés en Angleterre. Là-bas, Sija et Babyface donnent naissance à deux petits alors que la femelle Sija est sous contraception. 

Pour éviter un autre accouplement, Sija est déplacée au parc animalier Weymouth Sea Life Adventure Park à 250 kilomètres de sa moitié. Même si, le mammifère s'accommode bien de ce nouvel environnement peuplé uniquement de phoques femelles, comme le rapporte Fiona Smith, sa soigneuse dans la vidéo postée le 21 octobre par le parc, le personnel souhaite que le couple puisse rester en contact. Facetime entre alors en jeu.

Les phoques interagissent rapidement


 Perturbés par l'écran au départ, l'opération est rapidement est un succès. Curieux, ils s'approchent de la tablette et se donnent des coups de museaux mutuels. Un moment "adorable" pour Fiona Smith qui restera gravée dans la mémoire de tous les soigneurs.