Deux restaurants Flunch menacés de fermeture à Lille et Aulnoy-lez-Valenciennes

Deux des vingts restaurants Flunch du Nord Pas-de-Calais sont menacés de fermeture suite au placement de l'enseigne en procédure de sauvegarde. 

La direction de la chaîne de restauration nordiste Flunch, qui vient d'obtenir l'ouverture d'une procédure de sauvegarde, a dévoilé mardi une liste de 57 sites amenés à être cédés, menaçant directement 1.244 emplois, a déploré l'intersyndicale dans un communiqué.

L'enseigne aux 227 restaurants et aux 5000 salariés a été durement éprouvée par la crise sanitaire. Un facteur aggravant qui s'est ajouté à la perte de vitesse de l'entreprise depuis quelques années.

Deux restaurants concernés dans le Nord Pas-de-Calais

Dans le Nord Pas-de-Calais, deux restaurants sont concernés sur les vingt que comptent les départements : celui de la gare Lille-Flandres et celui à Aulnoy-lez-Valenciennes. 

Prévenus ce matin, les salariés ne se disent pas "surpris", selon Grégory Dubois, délégué syndical CFDT Nord Pas-de-Calais. "Il s'y attendaient au vu du contexte confiné."

Il souligne toutefois l'avantage de la métropole de Lille qui possède un maillage important des restaurants Flunch. "Il sera donc plus facile de reclasser les salariés dans les restaurants environnants, explique le syndicaliste. Mais évidemment, c'est à supposer que ça ferme et qu'on ne trouve pas de repreneur. L'objectif est d'en trouver un."

Essayer de trouver un repreneur

Dans ce cas, deux scénarios s'ouvrent à Flunch et ses salariés. "La solution idéale, ce serait d'avoir un repreneur franchisé, explique Grégory Dubois. C'est mieux pour garder la structure, le concept et la méthode". Mais dans tous les cas, "ce qu'on veut avant tout, c'est un repreneur" pour permettre aux salariés de garder leur poste.

L'objectif final est d'accompagner "au mieux" les salariés durant ces "prochains mois", car il s'agit de "vie humaines" avant tout. Pour Grégory Dubois, Flunch "veillera à ce que tout se passe pour le mieux". 

Une réunion extraordinaire du comité social et économique (CSE) aura lieu le 17 février pour enclencher la procédure d'accompagnement et de reclassement des salariés visés.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité